Haut de page

Vacation du matin avec Charlie Dalin !

En approche de la marque de Portsall, devant les côtes bretonnes, Charlie (7e) et Martin (9e) ont réussi à combler leur retard sur la tête de flotte et pointent ce matin à moins de 2 milles nautiques du leader, Alan Roberts.  C’est en revanche sur un parcours alternatif que les concurrents termineront cette 1e étape, la Direction de Course ayant décidé de supprimer la marque de passage à Guernesey. Joint par l’organisation ce matin, Charlie nous livre quelques détails sur sa navigation des dernières 24 heures et sur la suite des événements   :

 

 » Sur Skipper Macif 2015, tout va bien. On a de superbes conditions pour cette traversée de manche qui n’est pas terminée. Avec une mer super plate, du génois au début, un peu de spi et maintenant du génois. C’est assez beau ! Ça s’est plutôt bien passé pour moi car j’ai réussi à rattraper un petit peu le groupe de devant. Là, par contre, le vent est en train de mollir et le courant qui pousse vers l’est va forcir graduellement. Donc là je pense que si le vent ne rentre pas, le passage de Portsall va être vraiment compliqué. Ce qui est sûr c’est que la flotte va beaucoup s’étirer au passage de Portsall, parce que les premiers qui vont passer vont se retrouver avec le courant favorable et les autres, si on est obligé de tirer – ce n’est pas dit – mais si on doit le faire, ça peut faire de gros écarts. J’ai le sentiment de revenir d’un peu loin après mon erreur de la nuit dernière où, à un moment, j’avais, je pense, une dizaine de milles de retard, voire plus, sur les premiers donc je pensais vraiment que la Solitaire était bâchée. Mais heureusement, ils ont été un peu bloqués à Wolf Rock ; de pouvoir enrouler avec 4mn de retard et là maintenant je n’ai plus que 2 mn. Rien n’est fait. « 

 

 

Avec la modification de parcours, réduisant l’étape à 475 milles nautiques, les premiers Figaro Bénéteau sont attendus sur la ligne d’arrivée en milieu de nuit prochaine.

Partager l'article

11 décembre 2019

Le trimaran MACIF entre en chantier d’hiver.

  Le trimaran MACIF et l'Imoca APIVIA désormais au sec dans leur hangar à Lorient !   Les équipes techniques MACIF et Apivia prennent le relai...

Lire la suite

3 mai 2019

Un beau début de course pour les skippers Macif

Partis hier des Sables d’Olonne, les deux skippers Macif ont pris un très bon départ sur la course au large de la Solo Maître CoQ (330 milles...

Lire la suite

17 avril 2019

Prochain défi pour les skippers Macif : la navigation en solitaire

Martin Le Pape et Pierre Quiroga ont vécu une quinzaine de jours riches en émotions et en enseignements. À bord des nouveaux Figaro Skipper Macif et en...

Lire la suite