Haut de page

Trophée BPGO : Les skippers Macif parés à naviguer sur la route des îles du Ponant

Dès 14h30 ce dimanche 1er mai, les skippers Macif prendront ensemble le départ du Trophée Banque Populaire Grand Ouest. Première épreuve en double de la saison, c’est avec le Figaro Bleu qu’ils parcourront les 800 milles nautiques prévus au programme. Le binôme Macif, qui a déjà eu l’occasion de naviguer en double par le passé pour une première traversée de l’Atlantique, est heureux de se retrouver à cette occasion. Erwan le Draoulec et Loïs Berrehar prendront donc cet après-midi le départ de cette épreuve en terrain connu, en baie de Concarneau, et nous livrent leurs dernières impressions.

 

Un parcours changeant et une météo aléatoire

 

Le parcours de ce Trophée Banque Populaire Grand Ouest de 800 milles emmènera les skippers Macif ainsi que leurs 11 tandems concurrents vers le sud, à l’île de Ré. Une fois le pont franchi, Erwan et Loïs monteront ensuite jusqu’aux Glénan et attendront les instructions de course qui détermineront la suite et fin du parcours par le nord. Erwan Le Draoulec explique : « Pour faire simple, nous allons partir par le sud pour naviguer jusqu’à l’île de Ré. Nous allons enrouler une petite marque devant l’île d’Aix avant de remonter entre les Glénan et les moutons. A cette porte-là, la direction de course nous donnera la suite du parcours qui se continuera soit vers Ouessant, Roscoff ou Saint-Quay. Nous saurons ainsi quelle marque franchir au nord avant de terminer le parcours. L’objectif est que nous soyons de retour à Concarneau jeudi, dans la journée. » La météo annoncée ce dimanche est très peu ventée. Les skippers Macif soulignent toute la complexité de ces départs qui nécessitent une technique dans le petit temps qu’ils sont impatients d’expérimenter.

Loïs Berrehar indique : « Nous partons dans des conditions très légères. C’est complexe pour nous, marins, de prendre un départ sur des bateaux à voile avec très peu de vent, et à contre-courant. On est tout de même content de partir sur ce parcours, on a du travail l’un comme l’autre dans ces conditions-là et on a hâte d’expérimenter ensemble de nouvelles choses et de progresser en restant attentifs à la course et au classement. 0n a envie de régater devant ! Ce départ sera probablement la situation la plus compliquée de cette course. Nous aurons ensuite un grand bord de vitesse vers le sud, le pont de l’île de Ré et Fort Boyard. C’est une route que nous connaissons bien. En repassant par Concarneau, si les conditions sont assez ventées, nous pourrons aller en Bretagne conclure le parcours. »

 

Une belle histoire de retrouvailles en duo

 

En 2017, à bord d’un Figaro bleu, Erwan Le Draoulec et Loïs Berrehar prenaient ensemble le départ de leur première transatlantique. 5 ans après, l’histoire se répète, sur un Figaro Macif. Heureux et impatients de prendre ce départ malgré un calendrier dense qui ne leur a laissé que trop peu de repos après la Solo Maître CoQ, le tandem compte bien faire valoir son expérience commune ces prochains jours. Loïs Berrehar souligne : « Comme une sensation de déjà vu, nous partons cette année au départ de Concarneau sur mon Figaro 10, le bleu, pour ce Trophée Banque Populaire Grand Ouest. En 5 ans, nous avons progressé, intégré de belles équipes et c’est superbe de repartir ensemble cette année avec la Macif. On prend cette course avec un peu plus de légèreté, elle n’est pas inscrite au Championnat de France Élite de Course au Large, mais on compte bien tenter de nouvelles choses, travailler notre approche dans le petit temps et de partager nos ressentis en live. Cette course tombe à point nommé ! ».

Erwan Le Draoulec ajoute : « Les courses s’enchaînent très vite sur ce début de saison, mais nous avons la chance d’avoir une équipe qui nous met de supers moyens à disposition pour les convoyages et la préparation des bateaux. Malgré les restes de fatigue de la Maître CoQ, je suis ravi de prendre ce départ avec Loïs. Les 5 ans qui séparent nos 2 épreuves en tandem nous ont permis de prendre de l’expérience, de rencontrer de belles personnes, d’avoir des projets distincts. De nous retrouver après la sélection de Loïs rend l’histoire encore plus belle. Toutes les conditions sont réunies pour que cette course soit une expérience humaine très agréable. »

 

Partager l'article

30 novembre 2022

La page Skipper Macif se refait une beauté !

Une nouvelle page, pour une nouvelle saison. Après plusieurs années de bons et loyaux services, le site macifcourseaularge fermera bientôt ses portes. Mais...

Lire la suite

7 octobre 2022

Charlotte Yven devient Skipper Macif 2023

Le jury du programme performance de la filière Skipper Macif a désigné, ce vendredi 7 octobre, la Skipper Macif 2023. Ainsi, Charlotte Yven accompagnera...

Lire la suite

22 septembre 2022

Quelle candidate sera la Skipper Macif 2023 ?

Charlotte Yven, Anne-Claire Le Berre, Julie Simon, Lili Sebesi, Estelle Greck et Sophie Faguet  seront reçues à partir du lundi 3 octobre par le Jury...

Lire la suite