Haut de page

The Transat bakerly 2016 : Vacation du 07/05/2016

« A chaque fois que je fais une course et que j’ai un petit copain à côté de moi, j’y pense. Cela a été un super entraînement pour gérer la pression sur le long terme. Là, les deux bateaux sont à moins de deux heures, c’est forcément usant, mais c’est la compétition. Quand tu fais un marathon avec des Kenyans à côté de toi, tu sais que c’est plus compliqué, mais c’est stimulant. Maintenant, il va falloir naviguer le mieux possible, ne pas faire d’erreurs pour essayer de maintenir Thomas derrière jusqu’à la fin. Pas beaucoup de mer, du vent, une température idéale, c’est hyper agréable. Dans ces conditions, le bateau vole complètement, il n’y a plus rien dans l’eau, le flotteur sous le vent devient sec.  Je dors le plus possible, parce que je sais qu’il reste du boulot. Il y aura vraisemblablement pas mal de manœuvres à faire, du vent assez instable, j’aurai moins l’occasion de me reposer. Je me sens vraiment bien. Musculairement, je suis maintenant bien chaud, les bras se sont habitués à tourner les colonnes de winch. Je me demande même si je ne suis pas en meilleure forme qu’au départ. Je passe aussi pas mal de temps à bricoler et à optimiser le bateau pour qu’il soit à 100% de son potentiel pour la fin de course. Nous allons retoucher du vent fort à partir de la nuit prochaine, pour un long bord bâbord qui va nous rapprocher de New York. Ensuite, il y aura un thalweg, à savoir une dépression face à du vent fort qu’il s’agira de négocier au près. Et la fin de course a l’air assez désordonnée, avec toujours de l’air mais qui tourne dans tous les sens. Si tout va bien, nous serons lundi soir à 150-200 milles de New York, mais le vent tombe complètement sur la fin, si bien que nous pourrons aussi bien arriver en fin de nuit que mardi soir. Ça va être compliqué, avec pas mal de manœuvres, il va falloir se battre, je pense que j’arriverai fatigué à New York. »

Partager l'article

22 décembre 2017

[Video] : Découvrez le film de l’arrivée !

Découvrez les images de l'arrivée triomphante du trimaran MACIF à Brest dimanche dernier. Emotions garanties !

Lire la suite

18 décembre 2017

Ils saluent l’exploit de François Gabart

De près, de loin, tous ont gardé un œil avisé sur la course au record menée par François Gabart. Ils partagent leur point de vue.   Jean-Bernard...

Lire la suite

17 décembre 2017

[Vidéo] Revivez les images de l’arrivée du trimaran MACIF

Quelle journée ! On rembobine les images de l'arrivée grandiose de François Gabart et du trimaran MACIF qui boucle son tour du monde en 42 j 16 h 40 min !...

Lire la suite