Haut de page

Solo Guy Cotten : J-2 avant le départ !

© Alexis Courcoux / disobey. / MacifPlus d’une semaine après l’arrivée des skippers Macif à La Trinité-sur-Mer, à l’occasion de la Drheam Cup, Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) et Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) s’apprêtent à prendre le départ, ce jeudi 6 août, de la Solo Guy Cotten à Concarneau.

À deux jours du départ de cette 44e édition, ils finalisent les préparations de leurs Figaro Skipper Macif et convoient actuellement en direction de la baie de Concarneau, afin de rejoindre leurs 30 concurrents.

 

Un parcours encore à confirmer

Initialement prévu au mois d’avril dernier, le départ de la Solo Guy Cotten sera finalement donné ce jeudi, dans des conditions estivales et sur un parcours encore susceptible d’évoluer. En effet, trois parcours sont pour le moment envisagés : un premier de 380 milles, un second de 335 milles et un dernier de 270 milles.

Nous aurons du soleil tout au long de la course, ce qui sera plutôt agréable. Nous risquons en revanche d’avoir peu de vent, mais il est encore tôt pour se prononcer. Une chose est sûre, la course ne sera pas régulière et les écarts risquent de vite se creuser.

 

Erwan Le Draoulec – Skipper Macif 2020

La météo sera estivale, avec une dorsale qui remontera jusqu’à Brest jeudi. Un vent de front arrivera dans la soirée au nord de l’Irlande avec davantage de vitesse à gagner, mais la dorsale reviendra vite. Les conditions s’annoncent donc légères en termes de vent, même si elles restent encore assez peu prévisibles. C’est pour cette raison que la direction de course anticipe moins de milles pour un parcours qui se terminera quoi qu’il arrive samedi.

 

Pierre Quiroga – Skipper Macif 2019

Le programme final sera communiqué mercredi en fin de journée.

 

Une dernière répétition avant La Solitaire du Figaro

À moins d’un mois du départ de La Solitaire du Figaro, depuis Saint-Quay-Portrieux, les skippers Macif comptent sur cette Solo Guy Cotten pour régler les derniers détails techniques sur leurs Figaro, mais aussi parfaire certains aspects tactiques et physiques.

Je suis très content de prendre le départ de cette Solo Guy Cotten. C’est important de la faire car il n’y a, selon moi, pas de meilleur entraînement qu’une course comme celle-ci. C’est encore un joli plateau de skippers que nous aurons sur la ligne de départ, presque tous les concurrents de La Solitaire seront présents avec des pointures de la Course au Large. Le parcours va me permettre de combler certaines lacunes entrevues lors des premières courses et d’être encore plus à l’aise avec mon bateau. C’est notre dernière répétition, je vais l’exploiter comme telle pour me préparer au mieux à attaquer ma première Solitaire, épreuve dont je rêve depuis longtemps.

 

Erwan Le Draoulec – Skipper Macif 2020

Cette Solo Guy Cotten est pour moi une épreuve de validation. C’est l’occasion de travailler les points que je n’ai pas pu aborder lors de la Drheam Cup, notamment la navigation de près. C’est une course qui n’engendre pas forcément un stress particulier car elle demande assez peu de sollicitations du skipper et du bateau. Je poursuis ainsi mon chemin qui m’emmènera, je l’espère, vers de bons résultats.

 

Pierre Quiroga – Skipper Macif 2019

 

Suivez les skippers Macif sur les réseaux sociaux Macif Course au Large.

Partager l'article

19 septembre 2020

La Solitaire du Figaro 2020 : dernier acte incertain

Ce samedi 19 septembre à 19h15, les skippers Macif prendront le départ de l’ultime étape de La Solitaire du Figaro 2020. Ce dernier acte, un aller-retour...

Lire la suite

18 septembre 2020

La Solitaire du Figaro 2020 : Étape 4 – Yoann Richomme (Skipper Macif 2014) : « Le sprint final »

Avant chaque étape de La Solitaire du Figaro 2020, un ancien Skipper Macif analyse le parcours. Aujourd’hui, c’est...

Lire la suite

17 septembre 2020

La Solitaire du Figaro 2020 : Étape 3 (Dunkerque – Saint-Nazaire) Sébastien Col, responsable performance...

Une troisième étape de la Solitaire du Figaro longue et compliquée pour les skippers Macif ! Aux avant-postes...

Lire la suite