Haut de page

Solitaire du Figaro // Acte 3 : L’ultime étape déterminante

Les deux premières étapes de La Solitaire du Figaro auront montré maints rebondissements. Au classement général provisoire, Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020), qui a remporté le prix de la combativité sur la deuxième étape, pointe à la 6ème place et cumule désormais 1h12 d’écart avec l’actuel leader Guillaume Pirouelle (Région Normandie). Loïs Berrehar (Skipper Macif 2022), 11ème, entend bien quant à lui rattraper les 2h16 qui le séparent du premier sur cette dernière épreuve. C’est donc sur un parcours de 640 milles qui les emmènera cette fois de Royan à Saint-Nazaire en passant par le nord de l’Espagne que les skippers Macif vont, à nouveau, tout donner pour tenter de rattraper leur retard et creuser les écarts avec leurs 30 concurrents. 

 

Erwan Le Draoulec, Skipper Macif 2020, 6e au classement général provisoire

 « On va partir demain pour un parcours à peu près similaire à celui prévu à l’origine. Avant d’aller vers la Corogne, on va d’abord enrouler une bouée à Arcachon qui va nous obliger à aller au fond du golfe pour éviter une zone de vent fort au nord-ouest. On va tricoter dans des vents légers, un peu orageux pour aller jusqu’à une bouée avant la Corogne. Nous n’irons pas tout à fait à la pointe car les conditions météo ne rendent pas raisonnables cette marque de parcours. On va ensuite s’attaquer à un portant sportif dans des conditions engagées jusqu’à Saint-Nazaire. Ça va être tactique dans les nuages à l’aller, puis ça va se transformer en course de vitesse, de conduite et de sagesse jusqu’à l’arrivée. Demain, nous partirons dans du vent très léger, c’est bien. Il va se passer beaucoup de choses sur cette dernière étape. Je suis très content de ma deuxième étape, il faut donc que je garde le même état d’esprit. Ce sera aussi ma dernière étape en Figaro sous les couleurs de la Macif. J’ai envie de prendre beaucoup de plaisir, de m’amuser sur mon beau bateau et de savourer cette dernière course au maximum. »  

 

Loïs Berrehar, Skipper Macif 2022, 11e au classement général provisoire

 

« Nous partons demain sur deux Transgascognes pour la dernière étape de cette Solitaire du Figaro. On va d’abord tourner une première bouée à Arcachon qui va nous emmener dans le nord de l’Espagne avant de remonter dans un vent très fort, au portant, jusqu’à Saint-Nazaire. Ça va déménager ! La première partie de course se fera dans des vents capricieux et changeants, puis on prendra ensuite du vent fort, il va donc falloir tirer son épingle du jeu dès le début du parcours mais garder de la fraîcheur pour appréhender au mieux cette semi-tempête qui nous accompagnera vers Saint-Nazaire.

L’objectif de départ sera d’être dans le bon paquet et de garder la forme. Sur le papier, ce sont des conditions que j’aime bien, je suis plus en mode offensif que défensif puisque je n’ai pas pu concrétiser sur la première et la deuxième étape. J’ai faim, plus que jamais, je n’ai pas encore coché la case qui m’intéresse, je vais me mettre dans les meilleures dispositions pour être à l’attaque jusqu’à l’arrivée. Je me sens bien, j’espère que ça va se ressentir sur l’eau pendant l’étape. Si une brèche s’ouvre, je sauterai bras ouverts dedans, j’espère que ce sera mon tour cette fois-ci ! »

Partager l'article

22 septembre 2022

Quelle candidate sera la Skipper Macif 2023 ?

Charlotte Yven, Anne-Claire Le Berre, Julie Simon, Lili Sebesi, Estelle Greck et Sophie Faguet  seront reçues à partir du lundi 3 octobre par le Jury...

Lire la suite

10 septembre 2022

Les skippers Macif 4ème et 11ème de La Solitaire du Figaro

Les skippers Macif partaient avec l’envie de montrer de quoi ils étaient capables sur cette Solitaire du Figaro qui aura donné du fil à retorde aux 34...

Lire la suite

8 septembre 2022

Solitaire du Figaro : La belle remontée des skippers Macif sur la dernière étape

Ce mercredi 7 septembre sonne la fin de la 53ème édition de La Solitaire du Figaro. Sur la dernière étape, un...

Lire la suite