Haut de page

Les skippers Macif dressent le bilan de la Solitaire URGO Le Figaro

Evènement majeur du calendrier Figaro Bénéteau, la Solitaire URGO Le Figaro 2019 s’est achevée hier à Dieppe. Avec plus de 14 jours de course depuis le départ le 2 juin dernier, et plus de 2 000 milles nautiques parcourus (3 700 km) entre Nantes, Kinsale, Roscoff et Dieppe, les skippers Macif, Martin Le Pape et Pierre Quiroga, dressent le bilan de cette édition 2019 avec de belles performances. Retour sur un mois intense, fait de combativité, de réussites, mais aussi de quelques déceptions. Une Solitaire remplie d’émotions !

 

Pierre Quiroga, Skipper Macif 2019, 19e au classement général : « Une édition source d’apprentissage »

 

« Je ne m’étais pas fixé d’objectif de résultat au départ de Nantes mais la première étape a clairement donné le ton, avec des écarts majeurs à l’arrivée. La suite a donc été différente et malgré une petite frustration sportive, je ressors beaucoup de points positifs de cette Solitaire. Tout d’abord, j’ai ressenti une belle émotion à naviguer face à des légendes, telles Michel Desjoyeaux ou Yann Eliès, qui démontrent le véritable niveau sportif qu’il y avait cette année. J’ai beaucoup appris sur le bateau et ses réglages. Il n’y a rien de tel que la confrontation en course pour apprendre et évoluer. J’ai le sentiment d’avoir souvent été dans le Top 10 mais regrette qu’aucune de mes options ne se soient concrétisées. J’ai envie de transformer cela et de concrétiser l’année prochaine ! »

 

Martin Le Pape, Skipper Macif 2017, 25e du classement général : « Une Solitaire complète »

 

« Cette édition de la Solitaire aura été complète ! Nous avons eu de tout en termes de conditions et je suis aussi passé par toutes les émotions ! Sur les trois étapes où je suis classé, je pense être l’un des skippers les plus réguliers, en ayant terminé 8e, 4e et 10e. Mon abandon sur la 2e étape suite à une défaillance technique me coûte cher… car j’aurais vraiment pu jouer une place intéressante au classement général.

Je suis donc un peu déçu mais je retiens beaucoup de bonnes choses de ce mois de juin. J’ai bien navigué, j’ai régulièrement joué aux avant-postes et montré que j’étais performant sur ce nouveau bateau. Je pense avoir bien fait les choses et je n’ai rien à me reprocher. Il n’y a pas une étape où je me dis que j’aurais dû faire différemment. Je reviendrais certainement l’année prochaine pour atteindre mes objectifs ! »

 

Pour consulter le classement général définitif de la Solitaire URGO Le Figaro 2019, cliquez-ici.

 

Partager l'article

14 septembre 2019

Les skippers Macif sur la 3e marche du podium du Tour de Bretagne à la voile

Martin Le Pape et Pierre Quiroga ont terminé ce samedi 14 septembre à la 12e place de la 6e étape du Tour de...

Lire la suite

14 septembre 2019

Objectif podium pour les skippers Macif

Le vent a clairement joué les trouble-fête sur les deux dernières étapes du Tour de Bretagne à la voile, ne...

Lire la suite

13 septembre 2019

Pas un souffle à Concarneau.

C’est le calme plat !   L’absence de vent, qui a d’ores et déjà contraint l’annulation hier de la 4e...

Lire la suite