Haut de page

Les skippers Macif, 10e et 17e de la 4e étape à Dieppe

Le suspens était bien présent sur les pontons de Dieppe pour terminer dignement cette 50e édition de la Solitaire URGO Le Figaro, une édition 2019 marquée par de multiples rebondissements ! Au terme de 4 jours de mer entre Roscoff et Dieppe, en passant par les côtes anglaises, Martin Le Pape (Skipper Macif 2017) et Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) ont pris la 10e et 17e position de cette ultime manche, franchissant la ligne d’arrivée moins de 20 minutes du vainqueur du jour, le Skipper Macif 2009 Eric Péron.

 

De l’avis des deux skippers Macif, cette dernière étape fut particulièrement longue et intense, avec de nombreuses zones sans vent freinant régulièrement la progression des Figaro Bénéteau.

 

Réactions à chaud des deux skippers :

 

Martin Le Pape (Skipper Macif 2017) : « c’était bien ! C’était encore une étape complète et je suis content de terminer 10e ! Entre le vent soutenu, les zones de molle, le vent qui revient, le courant, les cailloux, les algues… ça nous a tenu bien occupé pendant 4 jours ! Ça met les nerfs à vif et avec trois étapes déjà courues, la fatigue est arrivée à un point de non-retour. Il fallait vraiment bien anticiper ses phases de repos, car tu ne peux pas tenir 4 jours à ce rythme-là. J’ai bien géré cet aspect et j’avais de l’énergie sur le dernier bord jusqu’à Dieppe. Cette 10e place me permet de démontrer la régularité que j’ai eu sur mes trois étapes classées (9e sur la 1e, 4e sur la 3e et 10e sur la dernière.) Sans mon abandon, j’aurais certainement pu jouer une place sur le podium du général. Je suis un peu déçu, mais tout de même content car je n’ai rien à me reprocher. Je félicite Eric pour sa victoire sur l’étape et Yoann pour celle du général. C’est une belle représentation des anciens skippers Macif. »

 

Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) : « Honnêtement, je ne sais même plus de quel port nous sommes partis, ni depuis quand ! Ah si, j’ai fait un super départ de Roscoff mais comme à chaque fois sur cette Solitaire, ceux qui sont derrières touchent une rotation de vent qui n’est pas prévue. Ça agace un peu ! J’étais bien, je naviguais dans les 10 premiers et la particularité de ce haut-niveau, c’est que le moindre temps de réflexion dans ton choix de voile ou ton angle te fait vite perdre du terrain ! J’ai tenté une petite option au large de l’Angleterre mais qui n’a pas payé. Mais les conditions nous ont permis de revenir sur la tête de la flotte. Une nouvelle régate a débuté après le passage de St Marcouf ! J’ai décidé de prendre une trajectoire directe vers Dieppe mais le vent est rentré par le nord et j’ai donc perdu un peu de terrain pendant la dernière nuit. La pire sanction a été un gros paquet d’algues pris dans la quille, m’obligeant à faire 4 marches arrière. Je finis à 1,7 mille nautique du leader … ça a donc été une longue étape pour aucun écart à l’arrivée ! »

 

Pour consulter le classement de la 4e étape, cliquez-ici

Pour consulter le classement général provisoire avant jury, cliquez-ici

Partager l'article

14 septembre 2019

Les skippers Macif sur la 3e marche du podium du Tour de Bretagne à la voile

Martin Le Pape et Pierre Quiroga ont terminé ce samedi 14 septembre à la 12e place de la 6e étape du Tour de...

Lire la suite

14 septembre 2019

Objectif podium pour les skippers Macif

Le vent a clairement joué les trouble-fête sur les deux dernières étapes du Tour de Bretagne à la voile, ne...

Lire la suite

13 septembre 2019

Pas un souffle à Concarneau.

C’est le calme plat !   L’absence de vent, qui a d’ores et déjà contraint l’annulation hier de la 4e...

Lire la suite