Haut de page

Skipper MACIF 2022 – La semaine de sélection en détails

À partir de ce lundi 25 octobre, les quatre skippers sélectionnés début octobre seront attendus par le jury pour une semaine d’épreuves intensives au Pôle Finistère Course au Large à Port-La-Forêt. C’est donc à l’issue de ces cinq jours que sera désigné le futur skipper MACIF 2022.

Pour tout savoir du programme, de la composition du jury, des critères de sélection, et faire connaissance avec les quatre prétendants au titre – et non cinq comme prévu initialement suite au retrait de Lucas Rual (lire plus bas) – retrouvez toutes les infos au quotidien sur nos réseaux sociaux : @macifcourseaularge (Instagram et Facebook) et @SkipperMacif (Twitter).

 

 

Le programme de la semaine de sélection : 

Lundi : 

9h : interviews et shooting photo

10h | 10h45 : Présentation du programme et tirage au sort des bateaux

11h | 12h30 : Entretiens individuels

12h30 | 13h30 : Visites médicales avec le médecin du pôle, Laure Jacolot

14h | 17h : Navigations d’entraînements

Mardi : 

8h30 : Tests en piscine

11h : Préparation des bateaux

12h | 18h : Navigations parcours côtiers et construits

Mercredi : 

8h30 : Tests physiques

10h30 : Annonce du grand parcours, travail sur la stratégie et présentation des choix stratégiques

13h | 19h : Grand Parcours

Jeudi : 

7h45 : Débriefing du Grand Parcours

10h : Entretiens de personnalités

14h : Communication et média training

Vendredi : 

Matin : Grand oral individuel de présentation du projet sportif devant jury final

Après- midi : Délibération du jury

Fin d’après-midi : Annonce du lauréat

 

Les 4 candidats retenus :

Loïs BERREHAR (27 ans)

Né en 1993 à Tours dans une famille au pied marin, Loïs Berrehar est plongé dès le plus jeune âge dans l’univers de la voile. À 8 ans, il commence les régates en Optimist et se tourne progressivement vers le catamaran, support sur lequel il atteindra le plus haut niveau. Cependant, alors qu’il rêve de Jeux Olympiques en Tornado, le support est retiré par la Fédération Internationale. Loïs Berrehar ne se laisse pas abattre : il est déjà très attiré par la course au large. Il se fait repérer par Thomas Coville et intègre l’écurie Sodebo. Mais le jeune navigateur sait que pour accéder à l’élite, il n’y a pas meilleure école que celle du Figaro Bénéteau. En 2018, Loïs s’attaque donc à ce nouveau support et rejoint l’équipe Crédit Mutuel Bretagne. C’est maintenant dans le cadredu programme Skipper Macif qu’il souhaite poursuivre son apprentissage et atteindre l’excellence.

 

Robin FOLLIN (26 ans) 

Véritable touche à tout, Robin Follin a toujours cherché à naviguer le plus possible, peu importe le support. Dériveur, quillard en flotte, Tour de France, match racing : autant de temps passé sur l’eau que d’expérience engendrée. À 26 ans, Robin affiche déjà 7 titres de champion du monde en SB20. Barreur de haut vol, le Niçois fédère autour de lui. Repéré par Team France Jeunes et Franck Cammas, il a, en 2017, barré le premier bateau français engagé dans la Youth America’s Cup. Navigant en Figaro depuis 2020, Robin espère maintenant poursuivre sa professionnalisation sous les couleurs de la Macif.

 

Estelle GRECK (31 ans)

Titulaire du Capitaine 200 Voile, Estelle Greck n’a pas moins de 5 transatlantiques à son actif ! Après le Mini 6.50, le Class40 et l’Ultim, c’est maintenant en Figaro que la navigatrice continue son aventure en course au large depuis 2021. C’est avec toute la persévérance, la ténacité, l’optimisme et la force tranquille qui la caractérise si bien, qu’Estelle parvient à terminer 1ère bizuth du championnat de France Elite de Course au Large et 24ème au classement général. Ambitieuse, elle souhaite maintenant continuer à structurer son projet au sein d’une équipe professionnelle.

 

Alexis THOMAS (25 ans)

Le jeune Rochelais est, lui aussi, tombé dans la marmite voile dès l’enfance. Depuis ses premières compétitions à l’âge de 6 ans, il a n’a plus jamais quitté son ciré optant pour un cursus sport / études. Un choix assumé et stratégique qui lui a permis d’allier pratique et théorie avec à la clé un diplôme en construction navale. Fort de 18 années de préparations olympiques, il met le cap sur la course au large en 2019. En 2021, il réussit à séduire la Charente Maritime qui l’accompagne sur sa première saison de Figaro 3. Sous ses airs de jeune surfeur, Alexis se classe deuxième bizuth de la Solitaire du Figaro 2021, et prouve que l’appel du large est décidément un choix qui lui convient.

 

Pourquoi les sélectionnés ne seront que 4 au lieu des 5 prévus ? Le retrait de Lucas RUAL

Lucas Rual, aussi originaire de l’école olympique, proposait un projet inédit ! Tout juste de retour des Jeux Olympiques de Tokyo en 49er, souhaitait renouer avec le large en poursuivant un double cursus : Skipper Macif et Jeux Olympiques 2024.

 

En raison d’incompatibilités de plannings sportifs entre le programme Figaro et sa préparation olympique, Lucas Rual a choisi de ne pas participer à la sélection. Nous lui souhaitons bonne chance dans son aventure olympique !

 

Le jury de sélection

Le jury est composé de 8 voix :

Macif (2 voix)

  • Jean Philippe DOGNETON, en qualité de Directeur Général de la Macif,
  • Bertrand DELIGNON, en qualité de membre historique du Jury de sélection Skipper Macif et membre du Directoire SAS Skipper Macif 2,

SAS Skipper Macif 2 (2 voix)

  • Hans ROGER, en qualité de Directeur Général de la SAS Skipper Macif 2,
  • Alban GONORD, en qualité de Président du Directoire SAS Skipper Macif 2,

Skipper Macif (1 voix)

  • Erwan LE DRAOULEC, en qualité de Skipper Macif,

Pôle Finistère Course au Large (2 voix)

  • Jeanne GREGOIRE, en qualité de Directrice du Pôle Finistère Course au Large,
  • Erwan TABARLY, en qualité d’adjoint pour le Pôle Finistère Course au Large,

Fédération Française de Voile Paris (1 voix)

  • Guillaume CHIELLINO, en qualité de Directeur Technique National (ou adjoint au Directeur Technique National).

 

Les critères de sélection du Skipper Macif :

Le candidat doit présenter son projet sportif, motiver sa candidature (présentation de son parcours, ambition sportive, méthode et budget de gestion d’un projet Figaro) et motiver son fort engagement d’un travail en équipe dans le team Macif, auprès de MerConcept et avec les membres du Pôle Course au Large de Port La Forêt.

Les critères de sélection du skipper seront à égale importance en nombre de points :

  • Bons résultats sportifs justifiés par palmarès, podiums et résultats lors des confrontations sur l’eau durant l’épreuve finale,
  • Parcours et palmarès du candidat,
  • Cohérence du projet sportif et professionnel du candidat,
  • Motivation du candidat : les candidats devront convaincre le jury de leur extrême motivation à travers des exemples issus de leur vécu sportif et personnel et d’argumenter, de proposer ses propres objectifs sportifs attendus à court (1 an) et à moyen terme (3 ans).

Comment suivre la semaine de sélection :

Au quotidien sur nos réseaux sociaux : @macifcourseaularge (Instagram et Facebook) et @SkipperMacif (Twitter)

Partager l'article

11 novembre 2021

Skipper Macif à l’honneur sur la Transat Jacques Vabre

Pierre Quiroga, Charlie Dalin, François Gabart… Les marins de talent se succèdent au sein du programme Skipper Macif. Une belle réussite qui se...

Lire la suite

29 octobre 2021

Bienvenue à Loïs Berrehar, nouveau skipper Macif 2022

Après une semaine intense de sélection au pôle Finistère Course au Large de Port-La-Forêt, le jury du programme performance de la filière Skipper Macif...

Lire la suite

27 octobre 2021

[Vidéo] Qui sera le prochain skipper Macif ? | Alexis Thomas

Grand vainqueur de l'épreuve de VMA (test de running), notre gazelle est venue se présenter devant la caméra ! Alors Alexis, pourquoi tu devrais être le...

Lire la suite