Haut de page

Saison Figaro 2022 : Les Skippers Macif affichent leurs ambitions !

« On aimeraient bien taquiner quelques podiums cette année ! ». C’est dit ! Pour poursuivre la dynamique de 2021, Erwan Le Draoulec ne tergiverse pas en termes d’objectifs pour sa troisième et dernière saison sous les couleurs Macif. Même constat chez Loïs Berrehar, nouveau Skipper Macif 2022 fraîchement sélectionné cet automne par le jury de la filière : « Sportivement, j’aimerais monter en puissance, viser les podiums et faire une belle Solitaire ». Le nouveau duo, qui a la chance de bien se connaître pour avoir déjà navigué ensemble par le passé sera épaulé de deux préparateurs Julien Hereu et Jérémy Flahault. Ensemble, ils entendent bien faire valoir un esprit d’équipe en étant soudés, déterminés et plus motivés que jamais à faire une belle saison !

 

Crédit : Alexis Courcoux | Disobey. | Macif

 

 

 

Une reprise d’entraînements sans répit

Afin d’anticiper au mieux la reprise des courses qui vont s’avérer denses entre le départ de la Solo Maître CoQ en avril à la Solitaire du Figaro en août, les skippers Macif, étaient fiers d’être les premiers à remettre à l’eau leurs bateaux après un chantier d’hiver qui s’est terminé le 10 janvier. Forts d’un accompagnement complet avec la filière Skipper Macif, Erwan Le Draoulec et Loïs Berrehar ont ainsi pu entamer un programme de 7 semaines d’entraînements avec le Pôle Finistère Course au Large à Port-La-Forêt. « Les Figaro ont passé l’hiver en chantier avec Julien Hereu qui a réussi à tout gérer d’une main de maître pendant que Loïs et moi revenions de la Transat Jacques Vabre. Depuis le 10 janvier, nous avons remis en route nos bateaux pour se remettre dans le bain du Figaro. Nous avons repris les entraînements en navigant d’abord entre nous avec des intervenants extérieurs. Nous avons également eu un stage en double au pôle et avons pu profiter des experts pour parfaire nos réglages. Cette année, la saison est davantage axée sur les courses en solitaire, il était donc important de privilégier chacun son appréhension du bateau et ses propres techniques. La semaine dernière, nous avons eu beaucoup de chance pour notre stage en solitaire avec une météo clémente. Cette semaine, c’est le gros temps ! L’occasion pour le pôle d’organiser des speed tests et pour nous de régler le plus de voiles possibles. Les stages en solitaire vont s’intensifier jusqu’à la première échéance prévue mi-avril la Solo Maître CoQ », souligne Erwan Le Draoulec. Quant à Loïs Berrehar, accueilli au sein de la filière cette année, il signe son grand retour en solitaire sur le circuit. Il prend ses marques sur son nouveau bateau mais également au sein d’une nouvelle équipe avec notamment l’arrivée de Jérémy Flahault, second préparateur du team Skipper Macif : « Je suis très heureux de prendre le Figaro en Solitaire, ça m’avait beaucoup manqué de ne pas être sur le départ de la Solitaire du Figaro l’année dernière.  Pouvoir reprendre au sein du team Macif, avec Erwan, c’est un bonheur et je mesure la chance que j’ai. Nous travaillons actuellement sur nos réglages respectifs, je dois apprivoiser un bateau que je connais déjà, c’est assez paradoxal. Mais c’est agréable de retrouver les sensations dans de supers conditions météo. Cette année, la première course n’est qu’en avril, c’est une chance d’avoir davantage de temps pour nous organiser dans l’équipe, prendre nos repères avec Jérémy Flahault qui arrive comme moi cette année et qui est un point de repère important dans mon intégration puisque c’est un ami d’enfance avec qui j’ai pu travailler sur la Transat Jacques Vabre. Les entraînements au pôle se passent au mieux, je travaille avec eux depuis l’époque des Figaro 2, c’est pour dire ! Mais je suis conscient d’avoir encore beaucoup à apprendre du groupe en place, et de tous les autres skippers qui nous entourent.

 

 

Un changement de bateau en vue !

Cette année est l’année de tous les changements. Nouvelle équipe, nouveau skipper, nouveau préparateur mais aussi…nouveaux bateaux. Les Figaro 37 et 10 toujours en place, Erwan a fait le choix cette année de récupérer le Figaro 37 avec lequel il a pu traverser l’Atlantique l’année dernière aux côtés de Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) : « Nous avons en effet eu quelques petits changements cette année. Je connaissais déjà les 2 bateaux pour avoir fait la Transat en Double sur le Macif 37 et j’ai vue qu’il était capable de faire de grandes courses. Je me suis mis au défi de prendre la main sur ce bateau, je veux toujours améliorer mes performances de coureur au large et c’est selon moi la meilleure option. Les réglages sont très proches entre les deux, ils étaient préparés de la même manière et j’ai déjà retrouvé une partie de mes réflexes. Il me faut le temps de me réacclimater après avoir changé de support sur la Transat Jacques Vabre, mais c’est normal. »
Pour Loïs, c’est tout naturellement après avoir remporté les sélections Skipper Macif à bord du figaro 10 qu’il a choisi le figaro bleu pour courir cette saison : « Ce n’est pas évident d’arriver dans un team et d’imposer sa façon de faire lorsque l’on sait qu’il fonctionnait très bien avant. La prise en main du Macif 10 se déroule très bien, ce sont des dialogues, de la communication et de la pratique qui prennent du temps mais je ne m’en fais pas, j’ai retrouvé des repères qui ne s’oublient pas. »

 

 

Une ambition d’équipe

Le calendrier 2022 regroupe plusieurs étapes phares en solitaire, mais également une course en double dont le binôme Le Draoulec-Berrehar n’a pas à rougir. À l’instar de l’année dernière, 5 courses sont inscrites au Championnat de France Élite de Course au Large, un objectif mis en valeur par la filière Skipper Macif. Une ambition partagée par les skippers Macif 2020 et 2022 qui comptent bien profiter de l’accompagnement de leur sponsor pour ramener de beaux résultats. Erwan Le Draoulec détaille le planning : « On va très vite se retrouver sur le départ de la Solo Maître CoQ, puis sur une saison dense en solitaire, excepté la Sardinha Cup qui sera l’épreuve phare en double cette année. Cette saison sonne le retour de la Le Havre Allmer Cup après 4 années d’absence, avant de partir sur la Solo Guy Cotten que nous connaissons bien et la Solitaire du Figaro qui présente 3 longues étapes. J’aimerais me rapprocher des podiums, rester dans la lancée des belles progressions que j’ai pu faire depuis 2 ans. Je vais viser les TOP 5 sur les courses, je veux faire les choses dans l’ordre pour prétendre aux podiums. L’objectif principale est de continuer dans l’évolution de mes performances passées ». Loïs Berrehar, tout aussi déterminé, ajoute : « Avant le lancement officiel de la saison, j’ai l’ambition de fédérer cette équipe, de créer un environnement sain avec les préparateurs sur le plan technique et Erwan et moi-même sur le plan sportif. J’ai l’envie de renforcer la confiance mutuelle avec mon nouveau sponsor, la Macif, et je vais tout faire pour qu’ils soient fiers de mes performances. J’ai hâte de me retrouver en solitaire au départ des courses, mais aussi en double avec Erwan, avec qui j’ai commencé quelques années auparavant. Nous retrouver dans la meilleure équipe cette année, c’est une belle histoire ! Concernant les résultats, je n’ai pas la prétention d’affirmer que je serai sur le podium dès la première course, mais j’en suis capable et je vais tout mettre en place pour y arriver. »

 

 

PROGRAMME DE LA SAISON 2022

Solo Maître CoQ du 15 au 24 avril*
Le Havre Allmer Cup du 21 au 29 mai*
Sardinha Cup (en double) du 3 au 19 juin*
Dhream Cup du 17 au 24 juillet
Solo Guy Cotten du 2 au 7 août*
La Solitaire du Figaro du 15 août au 11 septembre*

(* : Courses inscrites au Championnat de France Élite de Course au Large)

 

 

Crédits : Alexia Courcoux | disobey. | Macif
Crédits : Alexia Courcoux | disobey. | Macif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager l'article

22 mai 2022

Jour J pour les skippers Macif sur la Le Havre Allmer Cup !

Ce dimanche 22 mai, les skippers Macif prendront le départ à 16h08 de la Le Havre Allmer Cup pour un parcours au large de 465 milles nautiques qui les...

Lire la suite

16 mai 2022

Le Havre Allmer Cup // Retour au solitaire : les skippers Macif ont la gagne !

À moins d’une semaine du départ de la Le Havre Allmer Cup, Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) et Loïs Berrehar...

Lire la suite

5 mai 2022

Trophée BPGO : Victoire des skippers Macif sur la route des Îles du Ponant

Après 540 milles parcourus, Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) et Loïs Berrehar (Skipper Macif 2022) ont franchi...

Lire la suite