Haut de page

Rolex Fastnet Race : le trimaran MACIF pied au plancher

Ils seront cinq autour de François Gabart pour tenter de remporter la mythique Rolex Fastnet Race, dont le départ sera donné samedi 3 août à Cowes (Angleterre). L’objectif de l’équipage du trimaran MACIF : à fond, à fond, à fond !

C’est une opération commando que l’équipage du trimaran MACIF va opérer sur la Rolex Fastnet Race, dont le départ sera donné samedi 3 août 2019. François Gabart et ses équipiers ont prévu de quitter la baie de Port-la-Forêt le plus tard possible afin de se présenter sur la ligne de départ sans stopper auparavant dans le port de Cowes, où 463 équipages s’apprêteront pour la mythique épreuve britannique. Pas simple en effet de manœuvrer au port dans ce contexte…

 

Remis à l’eau fin mai, le trimaran MACIF a fait l’objet de plusieurs améliorations axées principalement sur sa fiabilisation et sur son centre de gravité. « Courir à plusieurs permet de mettre la poignée dans le coin, explique le skipper, et on ne va pas s’en priver. C’est aussi un bon test à faire passer au trimaran MACIF avant la Brest Atlantiques . »

 

Gwénolé Gahinet, co-skipper de François Gabart sur la Brest Atlantiques (départ le 3 novembre) fera ses premières armes en course à bord du trimaran MACIF, dont il tâche de prendre la mesure depuis qu’ont débuté les entraînements, mi-juillet. Pascal Bidégorry, fin connaisseur du trimaran MACIF (victoire sur la Transat Jacques Vabre 2015), apportera son expérience et son fameux coup de barre. Antoine Gautier (directeur des études du team MACIF), Guillaume Combescure (responsable de la performance du team MACIF) et Jérémie Eloy (mediaman) complèteront ce sextuor dans lequel, mis à part le rôle de chef d’orchestre dévolu à François Gabart, aucun rôle n’est défini. « Nous allons sur la Rolex Fastnet Race pour faire du mieux possible, explique Antoine Gautier. Tout le monde ou presque se relaiera à la barre, aux réglages et aux winches. Même Jérémie, qui sera concentré sur son rôle de médiaman, mettra aussi la main à la pâte. »

 

Si les conditions le permettent, le trimaran MACIF tentera de battre le très solide record détenu par Loïck Peyron et son équipage depuis 2011. Même si, depuis, les Ultimes ont fait un bond technologique sidérant, adoptant le « vol », il faudra un bon petit coup de main de la météo pour faire mieux que ce chrono de 1 jour 8 heures 48 minutes 46 secondes qui a pris ses quartiers dans l’histoire du mythique Fastnet.

 

L’équipage du trimaran MACIF pour la Rolex Fastnet Race sera composé de :
François Gabart (skipper), Gwénolé Gahinet, Pascal Bidégorry, Antoine Gautier, Guillaume Combescure, Jérémie Eloy (mediaman).

Partager l'article

20 décembre 2019

[Vidéo] Brest Atlantiques : le film bilan !

« Aucun regret ! » 31 jours de compétition marqués par moult rebondissements : François et Gwénolé reviennent sur les événements marquants de la Brest...

Lire la suite

11 décembre 2019

Le trimaran MACIF entre en chantier d’hiver.

  Le trimaran MACIF et l'Imoca APIVIA désormais au sec dans leur hangar à Lorient !   Les équipes techniques MACIF et Apivia prennent le relai...

Lire la suite

7 décembre 2019

[Vidéo] Revivez l’arrivée !

"Une belle bataille !" Jusqu'au bout, le trio MACIF a tout donné et décroche la deuxième place de la Brest Atlantiques ! (re)Vivez en images l'arrivée du...

Lire la suite