Haut de page

Recalés mais pas vaincus, le skippers Macif restent concentrés

Après plus de 23 heures et 160 milles parcourus sur la 4e manche du Tour de Bretagne, les skippers Macif ont franchi ce matin la ligne d’arrivée de l’étape Saint-Quay-Portrieux – Douarnenez en 21e position. Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) et Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) quittaient hier la baie de Saint-Brieuc, routages bien en tête et confiants quant à l’option nord qu’ils allaient prendre. Alors que seulement 3 bateaux ont tenté de joindre cette rotation de vent nord-ouest plus au large, c’est le paquet resté vers la terre qui a pris l’avantage jusqu’à la ligne d’arrivée. Malgré ce classement d’étape qui n’est pas à la hauteur de leurs espérances, les skippers Macif contiennent au général une 9e place provisoire qui laisse encore envisager que tout reste à jouer sur les 4 dernières manches de la course.

Les impressions des skippers Macif sur le ponton de Douarnenez :

Pierre Quiroga : « Nous sommes partis hier sur le grand parcours, bien préparés et confiants quant à la navigation que nous souhaitions faire. En prenant l’option au nord, nous pensions mettre toutes les chances de notre côté pour maintenir une bonne place. Nos routages nous disaient d’aller au nord, comme la plupart de la flotte d’ailleurs puisque nous étions avec les concurrents les plus redoutables du plateau. On ne comprend toujours pas, avec Erwan, pourquoi les bateaux les plus proches de la terre nous sont passés devant. Nous sommes forcément déçus de cette 21e place. »

Erwan Le Draoulec : « À l’instar de Pierre, je suis déçu de la finalité de cette manche. On a bien suivi nos routages, on était entourés de très bons skippers qui ont pris les mêmes options que nous. On a longtemps été convaincus que notre course était propre, que la trace était belle, le vent et le courant étant fidèles à ce que nos fichiers prédisaient. On ne s’est forcément pas rendu compte que la réussite était ailleurs, on était tellement loin des autres qu’on ne voyait pas ce qu’il se passait à terre. »

Une étape à oublier très vite pour rester concentré sur la suite du parcours puisque Pierre et Erwan vont maintenant naviguer dans des eaux qu’ils connaissent par cœur au large de la Bretagne Sud. Rendez-vous donc dès demain 8h00 pour le départ de la 5e manche Douarnenez-Concarneau.

Partager l'article

17 septembre 2021

Erwan Le Draoulec : « je me suis senti à ma place au contact de gars qui m’ont fait rêver au lycée »

Arrivée en 8e position à Saint-Nazaire, Erwan Le Draoulec conclut de fort jolie manière la 52e édition de la...

Lire la suite

17 septembre 2021

Pierre Quiroga, Skipper Macif 2019, grand vainqueur de La Solitaire du Figaro 2021

C'est sur un énorme cri de joie que Pierre Quiroga les bras hissés haut en l'air, a coupé hier soir, en 10è...

Lire la suite

11 septembre 2021

Pierre Quiroga : « Ne rien lâcher pour aller chercher la victoire ! » L’ultime bataille des skippers...

Demain, à 16h00, sonnera l’heure du grand départ des 34 Figaro de La Solitaire du Figaro pour un dernier parcours...

Lire la suite