Haut de page

Place à la navigation en solitaire pour les skippers Macif

Cela fait désormais 1 mois que les deux Figaro Bénéteau 3 Skipper Macif ont été mis à l’eau, et trois semaines que les deux skippers Macif, Martin Le Pape et Pierre Quiroga, enchaînent les navigations d’entraînement. Tandis que toutes ces navigations ont, pour l’heure, été effectuées en double en vue de leur préparation à la Sardinha Cup– les deux skippers Macif abordent désormais la prise en main en solitaire de leurs nouveaux monotypes. 

 

Ces dernières semaines ont été intenses pour les deux navigateurs du Programme Skipper Macif qui ont enchaîné les sorties d’entraînement au sein du Pôle Finistère Course au Large. « Ces premières sorties ont été très instructives » expliquent les deux skippers. « Ces navigations en double ont permis une prise en main en douceur, tout en confirmant le bon potentiel du bateau. Cela nous a également confirmé qu’il était plus puissant et donc plus technique et plus physique. »

 

Même si la Sardinha Cup, dont le départ sera donné le 30 mars prochain de St Gilles-Croix-de-Vie, se court en double, les deux skippers Macif ne doivent pas occulter la suite de la saison, qui se courra principalement en solitaire à bord de ces nouvelles unités.

« Nous n’aurons qu’une semaine de repos environ entre chaque épreuve jusqu’à la Solitaire URGO – Le Figaro. » explique Pierre Quiroga. « Notre planning  est très dense et nous aurons peu d’opportunités pour prendre le bateau en main en solitaire. C’est pour cela que le Pôle Finistère Course au large a prévu des stages en solitaire ces quinze prochains jours. » Sur la première semaine, Pierre et Martin seront en « faux-solo », c’est-à-dire accompagné d’un observateur capable d’aider le cas échéant, pour effectuer ensuite la deuxième semaine en vrai solitaire.

 

Charlie Dalin, Yoann Richomme, Nicolas Lunven ou encore Sébastien Col pourraient ainsi embarquer aux côtés de Pierre et Martin. En charge de la performance pour le programme Skipper Macif, Sebastien Col apporte en effets des outils technique très intéressants : « il nous a donné quelques clés assez étonnantes. Il nous apporte beaucoup dans la prise en main de nos bateaux avec son œil très avisé. Nous aurons des conditions ventées en plus cette semaine, ce sera parfait pour se rôder aux manœuvres en solitaire, tout en étant accompagné à bord. »

 

« Je n’ai pas d’appréhension particulière » continue Martin. « Nous devons juste nous habituer à quelques automatismes sur les manœuvres et prendre le temps de décomposer chacune d’entre elles. Nous ne sommes pas sur la même approche que les autres années, où la performance se jouait sur du détail. Nous avons encore de gros points d’interrogation, notamment sur les voiles, leurs formes et leurs bonnes conditions d’utilisation ! Naviguer à 16 bateaux au sein des stages permet d’en apprendre beaucoup et c’est très riche. Quand en descendant sur le ponton, tu vois des multiples vainqueurs de la Solitaire, du Vendée Globe ou même de la Volvo Ocean Race, tels Franck Cammas, Jérémie Beyou, Yann Eliès ou encore Michel Desjoyeaux ! Ça ne rigole plus ! (rires) C’est forcément intéressant d’échanger avec eux, de regarder comment ils naviguent en solitaire notamment. Ils ont l’expérience de plus gros bateaux, ont l’habitude de découvrir un nouveau support, de bien décomposer les manœuvres… Il va falloir en prendre de la graine. » conclut-il.

 

Partager l'article

19 août 2019

VIDEO / Retour sur la Douarnenez-Gijon des skippers Macif

Retour en images sur la Douarnenez-Gijon 2019, dernière épreuve de la saison en solitaire pour Martin Le Pape et Pierre Quiroga ! 🔜 J-19 - Place...

Lire la suite

16 août 2019

La Douarnenez-Gijón terminée, place au Tour de Bretagne !

Au terme d’une 2e étape de la Douarnenez-Gijón, où Martin Le Pape (Skipper Macif 2017) et Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) ont respectivement pris la...

Lire la suite

12 août 2019

Des nouvelles des skippers Macif sur la 2e étape de Douarnenez-Gijón

Partis samedi de Gijón sur la 2e étape de Douarnenez-Gijón, les skippers Macif ont d’ores et déjà avalé le Golfe de Gascogne et pointent ce lundi matin...

Lire la suite