Haut de page

Pierre Quiroga remporte la Solo Guy Cotten 2020

Après trois jours et deux nuits de course, 270 milles parcourus, Pierre Quiroga termine, ce samedi 8 août, la Solo Guy Cotten 2020 sur la première marche du podium (avant jury). Une belle victoire pour le Skipper Macif 2019 qui a su montrer sa détermination tout au long de la course, naviguant dans le paquet de tête dès le départ en baie de Concarneau et menant la flotte sur les 100 derniers milles, depuis Belle-Île.

Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) a quant à lui pris du retard suite à une bouée coincée sous son Figaro au passage de l’Occidental de Sein. Il a tout de même réussi à remonter à la 28e place (avant jury).

Réactions des skippers Macif à leur arrivée à Concarneau :

Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) :

« Première victoire sur une épreuve en Figaro Bénéteau, je l’ai attendue et j’ai vraiment travaillé pour l’avoir. Cela fait plaisir !

Sur l’aspect technique, j’étais dans le Top 5 à partir de la chaussée de Sein. Je savais que je pouvais gagner mais il fallait aussi une part de réussite, que j’ai provoquée notamment grâce à ma lucidité, conservée en dormant dans l’après-midi d’hier. Comme je l’avais annoncé, le passage des Birvideaux a chamboulé la course et je pense avoir utilisé la bonne tactique pour sortir en tête. Après le passage de Belle-Île, où j’étais en tête d’un mille devant le deuxième, j’étais dans de bonnes conditions pour gagner. À l’archipel des Glénan, j’ai eu une frayeur en perdant ma première place. J’ai redoublé d’efforts et je n’ai pas relâché la barre de toute la journée pour reprendre la tête puis conserver mon avance. J’ai enfin pu relâcher mon effort à 100m de la ligne d’arrivée.

Les objectifs sont donc atteints pour cette Solo Guy Cotten et me donnent confiance pour la prochaine étape du circuit. Je ne pouvais pas mieux finir avant La Solitaire du Figaro ! »

Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) :

« C’était une belle course dans l’ensemble. J’ai fait un beau départ en allant très vite au portant, ce qui est positif pour la suite de la saison. En revanche, j’ai encore du travail à faire sur les bascules, j’ai eu un problème technique dû à deux bouées coincées dans ma quille au passage de l’Occidental de Sein. J’ai perdu beaucoup de temps sur ce bord-là. Je suis conscient qu’il y avait la possibilité de faire mieux sur cette course, néanmoins j’ai beaucoup appris et cela ne fait que renforcer ma motivation pour La Solitaire du Figaro. »

 

Partager l'article

19 septembre 2020

La Solitaire du Figaro 2020 : dernier acte incertain

Ce samedi 19 septembre à 19h15, les skippers Macif prendront le départ de l’ultime étape de La Solitaire du Figaro 2020. Ce dernier acte, un aller-retour...

Lire la suite

18 septembre 2020

La Solitaire du Figaro 2020 : Étape 4 – Yoann Richomme (Skipper Macif 2014) : « Le sprint final »

Avant chaque étape de La Solitaire du Figaro 2020, un ancien Skipper Macif analyse le parcours. Aujourd’hui, c’est...

Lire la suite

17 septembre 2020

La Solitaire du Figaro 2020 : Étape 3 (Dunkerque – Saint-Nazaire) Sébastien Col, responsable performance...

Une troisième étape de la Solitaire du Figaro longue et compliquée pour les skippers Macif ! Aux avant-postes...

Lire la suite