Haut de page

Pascal Bidégorry, la passion du multicoque

À 52 ans, Pascal Bidégorry est assurément l’un des meilleurs navigateurs français. Le basque a passé sa vie à courir les mers du globe tant sur monocoque que multicoque et s’est aligné au départ des plus grandes et exigeantes courses au large (Volvo Ocean Race, Transat Jacques Vabre, record, Solitaire du Figaro…). Aux côtés du groupe Macif et de François Gabart, depuis les premiers bords du trimaran MACIF en 2015, Pascal était donc le skipper le plus légitime pour reprendre la barre du trimaran MACIF après le break annoncé de François pour un an dans la compétition. Pascal Bidégorry sera donc le skipper du trimaran MACIF pour l’édition 2020 de The Transat CIC.

Pascal Bidégorry est un navigateur atypique au caractère affirmé. Passionné par la montagne et les activités de glisse, c’est finalement sur les océans qu’il se révèle au grand public. « J’ai commencé la navigation sur le tard. J’ai longtemps eu l’impression que la Course au Large n’était pas quelque chose de passionnant. Ça a finalement été une véritable révélation. » Dès lors, les premiers succès ne tardent pas à arriver, le propulsant rapidement au rang des meilleurs skippers de sa génération. Plus de 30 ans après ses débuts en compétition officielle, il compte à son actif plusieurs records et victoires de prestige, notamment sur la Solitaire du Figaro, la Transat Jacques Vabre, la Volvo Ocean Race ou encore le record de la traversée de l’Atlantique Nord.

.
Pascal Bidégorry s’est ensuite spécialisé dans le multicoque. En 2014, lorsque François Gabart lui propose de rejoindre l’aventure trimaran MACIF, il n’hésite pas une seule seconde !

« Il m’a appelé pendant la Volvo Ocean Race, j’étais à Itajai au Brésil. J’étais super content ! Refaire du multicoque, découvrir un nouveau bateau, faire sa mise au point… c’est quelque chose qui me passionne. Ce sont des bateaux extraordinaires de vitesse, d’adrénaline et d’intérêt technique. Il faut toujours se remettre en cause pour les faire évoluer afin d’être performant. ».

.
Son meilleur souvenir ? La Transat Jacques Vabre 2015, victorieuse au Brésil. Une course qui reste marquée dans son esprit. « C’est un privilège d’avoir vécu de l’intérieur les premiers pas du trimaran MACIF en navigation. Dans la descente vers le Brésil, on s’est retrouvés à des allures où le bateau volait à 35 – 40 nœuds, c’était exceptionnel ! » Des sensations que le basque a ensuite pu revivre en 2017, sur la route vers New York pendant The Bridge ou encore lors de l’ArMen Race. Deux courses où François et Pascal franchissaient de nouveau la ligne d’arrivée en vainqueurs.

.

 

Après une année 2019 non sans épreuve mais riche d’enseignements, François Gabart décide, avec le groupe Macif, de mettre la compétition entre parenthèses pour 2020 afin de récupérer physiquement et se consacrer différemment sur les projets en cours. Le choix du skipper remplaçant se dirige donc naturellement vers Pascal Bidégorry. Une nouvelle opportunité pour le basque qui embarquera donc à bord du trimaran MACIF pour le départ de The Transat CIC, le 10 mai à Brest. Présent pour la première course de ce bateau aux côtés de François Gabart, Pascal aura donc également le privilège d’officier pour la dernière du trimaran sous les couleurs de la Macif (ce dernier sera vendu cet été).

.
« C’est un honneur de naviguer à bord du trimaran MACIF et d’avoir la confiance de François ainsi que celle du groupe Macif pour faire The Transat CIC qui, au même titre que la Route du Rhum, est un monument de la voile française. J’étais là en 2015 pour commencer l’histoire aux côtés de François à bord du trimaran MACIF et je suis là maintenant pour la finir, j’espère que l’on aura la même réussite ! Mon expérience fait que je suis conscient de l’exercice ; ce n’est pas anodin de faire du solitaire sur ce genre de bateau mais ce qui est rassurant pour moi, c’est de savoir que je ne suis pas tout seul dans l’histoire et même si, à un moment donné, il va falloir que je mène une partition avec mes deux mains ; pour toute la préparation en amont, je sais que je vais être entouré de personnes qui ont une compétence énorme dans ce domaine d’activités et en qui j’ai une totale confiance. Après, plus personnellement, j’ai toujours aimé ces challenges sportifs élevés qui mixent à la fois l’envie et la combativité. Je suis conscient de la tâche ; nous allons, ensemble, tout mettre en œuvre pour faire de cette course une réussite. »

Partager l'article

14 mars 2020

[Vidéo] Dernière remise à l’eau pour le trimaran MACIF actuel

Jeudi dernier, le trimaran MACIF actuel a été mis à l'eau pour la dernière fois à Lorient. Un moment important pour Pascal Bidégorry qui pourra compter...

Lire la suite

12 mars 2020

Le trimaran MACIF remis à l’eau, Pascal Bidégorry dans le grand bain

Ce jeudi 12 mars, le trimaran MACIF a été remis à l’eau après trois mois de chantier et quittera dès demain Lorient pour Port-la-Forêt. Pascal...

Lire la suite

9 mars 2020

Inspection des travaux sur le trimaran MACIF !

Prochain objectif dans le viseur du trimaran MACIF : The Transat CIC ! Considérée comme la reine des transatlantiques, cette épreuve s’élancera de Brest,...

Lire la suite