Haut de page

Les skippers Macif prêts pour la Solitaire du Figaro

Ce samedi 24 juillet, Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) et Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) ont franchi respectivement 7e et 11e la ligne d’arrivée de la Solo Guy Cotten dans la baie de Concarneau. Après plus de 380 milles nautiques parcourus, une dépression orageuse et diverses bascules de vent rencontrées, les skippers Macif arrivent satisfaits de leurs résultats face aux conditions musclées qui ne leur ont pas laissé de répit depuis le départ lancé jeudi à 15h08.

Les skippers Macif nous livrent leurs réactions à l’arrivée :

 

Pierre Quiroga : « Je finis 7e de cette Solo Guy Cotten mais le résultat est anecdotique pour moi. Je pensais avoir assuré ma 3e place avant de faire quelques petites erreurs et de rencontrer des soucis d’électronique à bord. Mon Figaro avait déjà beaucoup souffert de la Transat en Double Concarneau – Saint-Barthélemy, il faudra encore le soigner avant la Solitaire du Figaro. J’ai dû composer avec ce facteur qui ne faisait pourtant pas défaut à ma vitesse et mon podium avant de rencontrer ce matin un OFNI dans plus de 30 nœuds de vent sous gennaker. Le bateau s’est brusquement arrêté, le safran s’est enfoncé dans la coque et une voie d’eau s’est créée. Il a fallu gérer la maîtrise des voiles et de cette voie d’eau, regarder ce qu’il fallait faire pour reprendre la route en sécurité. Dans tout ce malheur, j’ai eu la chance d’avoir un bord tout droit jusqu’à l’arrivée, ce qui m’a permis de ramener le bateau en plutôt bonne position. Les conditions étaient fatigantes, le bateau n’était pas prêt à partir aussi tôt et je n’étais moi-même pas prêt physiquement à régater. »

 

Erwan Le Draoulec : « Je suis satisfait de ma 11e place ! Pour une fois, j’ai été sage comme je compte l’être sur la Solitaire du Figaro. Le dernier bord avant la ligne d’arrivée était assez musclé et il m’a permis de gagner quelques places. J’ai eu de gros problèmes électroniques après l’orage, je ne sais pas trop expliquer pourquoi par endroit je ne voyais plus d’où venait le vent et pourquoi un seul mode du pilote automatique marchait, mais je suis content de n’avoir jamais pensé à un retour anticipé. J’ai continué mes bricoles et ma course en me disant que je verrai le résultat à la fin et puis j’ai eu l’opportunité de revenir. J’ai même cru que j’allais rentrer dans les 5 premiers sur la dernière bascule de vent, mais je n’ai pas anticipé les bonnes voiles. Je suis quand même très content, je retiens que du positif de ce retour à la solitaire. J’ai testé toutes les voiles, je n’ai rien abimé d’important et je me sens prêt à me reposer pour mieux revenir ! »

 

Hans Roger, Directeur des Activités Mer de la Macif :

« Cette Solo Guy Cotten est la grande reprise en solitaire, première course depuis la Solo Maître CoQ au mois de mars. C’était une belle épreuve pour qu’Erwan et Pierre se remettent en jambe chacun sur leur bateau, malgré sa complexité due à une météo orageuse.  Ils n’ont pas forcément eu de réussite et pas mal de casses matérielles indépendantes de leur volonté. Pierre fait une très belle 7e place, avec une bonne partie de la course dans les 3 premiers. La dernière matinée, il rencontre malheureusement un OFNI qui lui brise le safran, le mettant en incapacité de barrer et créant une voie d’eau à l’intérieur du bateau. Il ne perd tout de même sur le dernier bord que 4 places et revient tant bien que mal dans la course, il fait partie des meilleurs et des plus rapides du circuit et ça se ressent. Je suis content d’Erwan également, il termine sur une honorable 11e place malgré une panne importante d’électronique dès le premier jour. Il a rencontré un tel taux d’électricité statique qu’il n’a pas réussi à rallumer son moteur pour recharger ses batteries jusqu’à l’arrivée. Il finit dans le bon paquet avec plus de la moitié de la course sans donnée de vent, c’est déjà une victoire. Ces deux résultats, à moins d’un mois du départ de la Solitaire du Figaro, laissent présager une belle fin de saison à venir. »

Partager l'article

17 septembre 2021

Erwan Le Draoulec : « je me suis senti à ma place au contact de gars qui m’ont fait rêver au lycée »

Arrivée en 8e position à Saint-Nazaire, Erwan Le Draoulec conclut de fort jolie manière la 52e édition de la...

Lire la suite

17 septembre 2021

Pierre Quiroga, Skipper Macif 2019, grand vainqueur de La Solitaire du Figaro 2021

C'est sur un énorme cri de joie que Pierre Quiroga les bras hissés haut en l'air, a coupé hier soir, en 10è...

Lire la suite

11 septembre 2021

Pierre Quiroga : « Ne rien lâcher pour aller chercher la victoire ! » L’ultime bataille des skippers...

Demain, à 16h00, sonnera l’heure du grand départ des 34 Figaro de La Solitaire du Figaro pour un dernier parcours...

Lire la suite