Haut de page

Les skippers Macif 6è et 11è de la Solo Maître CoQ 2022

Cette Solo Maître CoQ, qui aura prouvé aux skippers Macif toute leur légitimité sur le circuit, était une belle mise en jambe sportive pour lancer officiellement la saison Figaro. Face à 31 concurrents redoutables, Erwan le Draoulec (Skipper Macif 2020) finit à la 11è place et Loïs Berrehar (Skipper Macif 2022) à la 6è place. Avec pour entame une course au large de 327 milles fièrement bataillée par les skippers Macif qui n’ont pas lâché le paquet de tête jusqu’au dernier matin, Erwan et Loïs ont conclu cette Solo Maître CoQ par un parcours banane samedi, discutée en termes de conditions météo et un parcours côtier aujourd’hui. Le côtier d’hier a permis aux marins de la filière d’offrir un palmarès similaire à l’épreuve au large en se classant 5e pour Loïs Berrehar et 8e pour Erwan Le Draoulec.

Suite à la remise des prix du classement général, l’heure est au bilan.

Hans Roger, Directeur des Activités Mer de la Macif :

« Cette Solo Maître CoQ était une belle épreuve. C’était une première dans sa configuration, avec la course au large en amont du parcours banane et du côtier. En termes de fatigue, ce fut éprouvant. Je suis ravi des performances d’Erwan et de Loïs sur cette épreuve qui représentait, pour l’un, sa première sous les couleurs de la Macif et pour l’autre, sa dernière. En outre du parcours banane d’hier qui était spécifique, la course au large et ce dernier parcours côtier ont été maîtrisés. Nos skippers figuraient tous deux dans les 10 premiers. Ces résultats sont précurseurs d’une belle saison avec des marins préparés, une nouvelle recrue, Loïs, qui a pris la main sur son figaro et dont je suis déjà fier et Erwan qui poursuit son ascension sur le circuit. L’ensemble de l’équipe a répondu présent dès l’entame de la saison sportive, tout le monde est prêt à s’engager pleinement sur les courses à venir. Tous les voyants sont au vert, je suis ravi de la copie que nous rendons. »

 

Erwan Le Draoulec, Skipper Macif 2020, 11è :

« Si je fais un bilan de la Solo Maître CoQ que je viens de courir, il y a eu du bien et du moins bien. Le début sur la grande course était génial, je me suis éclaté malgré la mauvaise option à la fin dans le petit temps qui m’a fait perdre quelques places. J’étais très content de naviguer aux côtés de 4 bons collègues du Pôle. Lors du parcours banane d’hier, je n’ai pas très bien navigué, mais selon moi les conditions n’étaient pas propices à l’épreuve. Les bons marins étaient malgré tout aux avants postes, je ne me cherche pas d’excuses, mais naviguer dans un aussi petit temps avec plus de 30 bateaux, ça dévente, nous ne recevons pas l’air nécessaire pour avancer. Aujourd’hui, il a fallu que je me ressaisisse pour avoir les meilleurs points au général et pour le Championnat de France. J’ai fait un super départ, j’avais une bonne vitesse au près jusqu’à la bouée la plus au vent même si les bords n’étaient pas tous à l’endroit. Il a ensuite fallu charbonner sous spi et j’ai gagné beaucoup de places, j’ai de beaux restes ! Je n’ai jamais fait mieux que 8e sur une grande course type Solitaire du Figaro. Quand j’allais chercher cette place l’année dernière, je faisais de mon mieux. Aujourd’hui, le résultat est le même avec des « fautes » de parcours. Je vois ma progression, les entraînements payent et mes automatistes sur le bateau sont meilleurs. Le plus important sur cette Solo Maître CoQ était la course au Large qui se rapproche le plus d’une épreuve de la Solitaire du Figaro et qui est le plus gros objectif cette année. Je retiens de cette première course que je suis de plus en plus à l’aise sur le bateau, je suis super bien entouré avec toute l’équipe Macif, le Pôle Finistère Course au Large et d’autres intervenants extérieurs, comme Pierre Quiroga, qui m’aident beaucoup. »

 

Loïs Berrehar, Skipper Macif 2022, 6è :

« Ma première Solo Maître CoQ avec la Macif se termine sur une 5è place avec le parcours côtier du jour. Je suis proche des premiers, du podium, c’est bien et très important pour moi, notamment pour la confiance que j’ai en mes qualités de marin et mon bateau. J’ai bien navigué malgré un départ moyen, j’ai remonté beaucoup de places et je suis content des choix de voiles et de trajectoires que j’ai pu prendre, j’aurais aimé que la manche dure plus longtemps. On commence à s’apprivoiser, mon figaro et moi ! C’était une belle Solo Maître CoQ, j’aurais aimé des podiums et des victoires, comme beaucoup d’autres, mais je ne veux pas être ambitieux trop tôt, c’est un super retour en solitaire. J’ai maintenant des axes de progression et je suis très proche des podiums que je visais. Je ne repars pas déçu de mes prestations et rassuré des performances accomplies. »

Partager l'article

30 novembre 2022

La page Skipper Macif se refait une beauté !

Une nouvelle page, pour une nouvelle saison. Après plusieurs années de bons et loyaux services, le site macifcourseaularge fermera bientôt ses portes. Mais...

Lire la suite

7 octobre 2022

Charlotte Yven devient Skipper Macif 2023

Le jury du programme performance de la filière Skipper Macif a désigné, ce vendredi 7 octobre, la Skipper Macif 2023. Ainsi, Charlotte Yven accompagnera...

Lire la suite

22 septembre 2022

Quelle candidate sera la Skipper Macif 2023 ?

Charlotte Yven, Anne-Claire Le Berre, Julie Simon, Lili Sebesi, Estelle Greck et Sophie Faguet  seront reçues à partir du lundi 3 octobre par le Jury...

Lire la suite