Haut de page

Le Havre Allmer Cup // Retour au solitaire : les skippers Macif ont la gagne !

À moins d’une semaine du départ de la Le Havre Allmer Cup, Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) et Loïs Berrehar (Skipper Macif 2022) ont la gagne. Après une parenthèse en double à l’occasion du Trophée BPGO, conclue par une belle victoire sur la grande course et sur le dernier parcours côtier, les skippers Macif sont prêts à poser leurs meilleures cartes et imposer leur progression pour ce retour à la navigation en solitaire. Avec un format similaire à la Solo Maître CoQ, un grand parcours de 400 milles et 2 parcours côtiers, la Le Havre Allmer Cup signe aussi le retour des courses inscrites au Championnat de France Élite de Course au Large. Une épreuve à enjeux multiples pour les marins !

 

De belles prestations pour les skippers Macif

 

Erwan Le Draoulec et Loïs Berrehar ont bien entamé cette saison 2022 : d’abord sur la Solo Maître CoQ, puis en double, la semaine dernière. L’occasion d’imposer leur binôme et la filière Skipper Macif en franchissant la ligne d’arrivée du Trophée BPGO en grands vainqueurs. Cette première victoire pour les Skippers Macif 2020 et 2022 en Figaro n’a fait que confirmer leur ambition de monter en puissance tout au long de la saison. Ressourcés et prêts à en découdre après une semaine de repos, cette Le Havre Allmer Cup n’a qu’à bien se tenir !

« Je me suis bien reposé après le Trophée BPGO, nous étions fatigués depuis la Solo Maître CoQ car tout s’est enchaîné très vite. Julien Hereu et Jeremy Flahault, nos préparateurs, nous ont permis de bien débrancher ces derniers jours. Ils ont pris les bateaux en main et c’est une aubaine pour Loïs et moi. Mon bateau est donc déjà arrivé au Havre et je vais commencer à me mettre dans la course, préparer l’avitaillement et charger mes voiles dans le camion pour partir jeudi soir ou vendredi matin. C’est la première fois que je fais cette course depuis que je suis sur le circuit Figaro. Je suis impatient d’y être, de naviguer dans le courant sur la Manche, dans des endroits intéressants avec des retours et des échappées. On arrive du Trophée BPGO avec davantage d’expérience de navigation dans les zones de courant » indique Erwan Le Draoulec.

 

Loïs Berrehar ajoute : « Nous n’avons pas eu beaucoup de temps pour nous reposer mais cette semaine était suffisante. Notre équipe est bien organisée et rodée, nos préparateurs ont bien bricolé sur mon bateau après le Trophée BPGO. Dès notre arrivée au Havre, nous allons bien les bichonner pour qu’ils soient dans les meilleures conditions pour prendre le départ de la grande course. Mon ambition sur cette Le Havre Allmer Cup est sportive : je souhaite me rapprocher du podium et faire une belle régate. C’était bien de sortir la tête de l’eau pendant une semaine, ça m’a permis de me ressourcer. J’arrive au Havre avec beaucoup d’impatience et j’ai hâte de retrouver mon Figaro et la ville du Havre où nous avons pris le départ de la Transat Jacques Vabre, j’ai de très bons souvenirs là-bas ! »

 

Objectifs : la Solitaire du Figaro et le Championnat de France

 

La Solitaire du Figaro est l’épreuve convoitée de tout figariste qui entame une saison sportive. Et cette règle ne fait pas exception pour les skippers Macif qui attendent de la Le Havre Allmer Cup qu’elle les aide à progresser et à valider les acquis existants. Erwan Le Draoulec confirme : « J’ai envie de continuer sur ma lancée. Je suis conscient que certains concurrents ont plus d’expérience que moi. J’ai encore du travail mais je l’aborde de manière positive. Cette Le Havre Allmer Cup va me permettre de me comparer aux autres, de valider mon jeu de voiles. Nous allons naviguer dans des contrées que je connais moins bien, la Manche et les côtes anglaises. C’est intéressant d’accroître mon expérience et ma confiance et de savoir qu’il est encore temps de travailler certaines techniques avant la Solitaire du Figaro. Les entraînements de cet hiver avec le Pôle Finistère Course au Large nous ont mis dans les meilleures conditions. J’ai différents objectifs sur cette épreuve : je souhaite continuer de fédérer cette belle équipe qui aura un impact sur mes résultats lors de la Solitaire, prendre la grande course comme un parcours type Solitaire et faire mieux qu’à la Solo Maître CoQ, confirmer que je peux encore jouer dans le groupe de devant et montrer à mes adversaires que j’ai progressé. » Au-delà de la Solitaire, 5 épreuves sont inscrites au Championnat de France Élite de Course au Large. Même si l’ultime épreuve de la saison est celle qui rapporte les meilleurs points, les skippers Macif n’en négligent pas moins les autres, tout aussi importantes pour poser leurs meilleurs jalons.

Loïs Berrehar indique : « Mon ambition sur cette Le Havre Allmer Cup est sportive. Je souhaite me rapprocher du podium et faire une belle régate. L’objectif est de consolider l’équipe pour les événements à venir. J’ai terminé 6e lors de la première course inscrite au championnat de France Élite de Course au large. De fait, je suis content de reprendre le solitaire, ma 2e course avec la Macif, après une belle parenthèse en double. L’idée est de marquer les meilleurs points pour ce classement du Championnat même si j’essaye de me concentrer sur chaque régate au jour le jour. »

Partager l'article

19 juin 2022

Les Skippers Macif, 4e de la Sardinha Cup 2022

Le tandem Macif, fort de sa 3e place lors de la première étape, termine ce dimanche, 6e de la seconde et ultime manche de la Sardinha Cup. Au terme des 580...

Lire la suite

13 juin 2022

Sardinha Cup – Acte 2

Après une belle 3e place obtenue sur la première manche de la Sardinha Cup vendredi dernier, Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) et Loïs Berrehar...

Lire la suite

10 juin 2022

Hold Up des skippers Macif pour la 3è place sur la première manche de la Sardinha Cup

Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) et Loïs Berrehar (Skipper Macif 2022) ont réalisé un véritable hold up sur...

Lire la suite