Haut de page

La Solitaire du Figaro 2020 : Étape 2 – Jean-Bernard Le Boucher (directeur des Activités Mer de la Macif) : « Soutenir à 200% »

Deux jours auront été nécessaires à la flotte de La Solitaire du Figaro pour rallier Saint-Quay-Portrieux à Dunkerque en passant par Eddystone, au Sud de l’Angleterre.
La Manche s’est révélée tantôt sévère avec Pierre Quiroga, qui a joué de malchance mais fait preuve de combativité jusqu’au bout, tantôt souriante avec le jeune Erwan Le Draoulec, 18è de la course et premier bizuth à franchir la ligne d’arrivée.
Une jolie performance qui conforte Jean-Bernard Le Boucher, directeur des Activités Mer de la Macif, dans son choix lors de la sélection Skipper Macif.
Il refait le match de l’étape 2 avec nous.

« La Solitaire du Figaro est l’épreuve reine du circuit Figaro. Tous les plus grands marins s’y côtoient, c’est ce qui rend l’épreuve belle et exigeante à la fois. Malgré la crise sanitaire et le chamboulement de la saison, l’hiver n’était pas de tout repos pour les deux skippers Macif qui ont beaucoup travaillé. Les premières épreuves le prouvent. »

Erwan, le bizuth prodigue

« Sur l’étape 2, Erwan fait selon moi quasiment un sans-faute pour un bizuth. Il a parfaitement géré sa première partie de course, en passant la bouée de dégagement en deuxième position. Il a ensuite commis quelques petites erreurs mais dans l’ensemble il a tenu le rythme de la flotte. Il finit 18è, premier bizuth et en prime pas trop fatigué, c’est prometteur ! Je pense que c’est important pour son moral de gagner des points, c’est vraiment un garçon qui a envie de bien faire. Son objectif de figurer parmi les meilleurs marins et un titre bizuth est à portée de main.
Depuis le début de son accompagnement* par la filière Skipper Macif, nous savions qu’il navigue bien, là il nous prouve qu’il est capable de résultats. Nous sommes très fiers et l’encourageons à poursuivre dans cette voie. Il suit le parcours qu’on attend d’un bizuth comme lui. Encore bravo Erwan ! »

Pierre, le potentiel freiné

« Pierre a du talent, il sait faire parler la vitesse de son Figaro Bénéteau 3. Il se présente sur cette Solitaire du Figaro avec une véritable ambition de performance. Sur le début de course, il était dans la bonne dynamique. Ensuite, il y a certains paramètres qu’on ne maitrise pas…
Avoir des algues dans sa quille est un problème lourd sur ces nouveaux bateaux et peut réellement entacher la performance. Il a tout fait pour sortir de cette situation mais à la nuit tombée, il ne pouvait de toute évidence pas plonger. C’est un exercice difficile et périlleux qui appelle à la prudence. Il a eu un vrai respect de la procédure en prévenant le bateau assistance de sa plongée.

C’est la faute à pas de chance, ça peut arriver même aux meilleurs… Je soutiens Pierre à 200% et mesure la difficulté de ce qu’il traverse. Il doit désormais oublier cette contre-performance et se concentrer sur la suite. Une grosse étape est à venir où de nombreux pièges sont possibles. Rien n’est perdu, les écarts se font et se défont.
Il faudra rester vigilant, alerte et profiter de la bonne occasion pour se refaire et revenir à la place qui lui correspond au classement général. »
« Nous allons suivre la suite avec beaucoup d’impatience. Tout le groupe Macif est derrière ses marins. Nous sommes confiants ! »

* Gagnez une navigation à bord de l’un des Figaro Skipper Macif en participant à notre jeu-concours !

Toutes les infos ici >>
Partager l'article

19 septembre 2020

La Solitaire du Figaro 2020 : dernier acte incertain

Ce samedi 19 septembre à 19h15, les skippers Macif prendront le départ de l’ultime étape de La Solitaire du Figaro 2020. Ce dernier acte, un aller-retour...

Lire la suite

18 septembre 2020

La Solitaire du Figaro 2020 : Étape 4 – Yoann Richomme (Skipper Macif 2014) : « Le sprint final »

Avant chaque étape de La Solitaire du Figaro 2020, un ancien Skipper Macif analyse le parcours. Aujourd’hui, c’est...

Lire la suite

17 septembre 2020

La Solitaire du Figaro 2020 : Étape 3 (Dunkerque – Saint-Nazaire) Sébastien Col, responsable performance...

Une troisième étape de la Solitaire du Figaro longue et compliquée pour les skippers Macif ! Aux avant-postes...

Lire la suite