Haut de page

Jour J pour les skippers Macif sur la Le Havre Allmer Cup !

Ce dimanche 22 mai, les skippers Macif prendront le départ à 16h08 de la Le Havre Allmer Cup pour un parcours au large de 465 milles nautiques qui les emmènera du Havre vers les côtes sud de l’Angleterre. Une épreuve stratégique qui ne laissera que peu de répit, tant dans sa construction que dans la météo qui accompagnera Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020), Loïs Berrehar (Skipper Macif 2022) et leurs 26 concurrents. Confiants après la belle dernière course qu’ils ont remportée, les skippers Macif ont de belles ambitions pour cette course en Manche, inscrite au Championnat de France Élite de Course au Large. Ils nous livrent leurs impressions d’avant départ :

 

Loïs Berrehar (Skipper Macif 2022) :

 

« Nous allons partir du Havre en baie de Seine pour traverser directement la Manche. Nous allons attaquer le grand parcours par une transmanche et dans le sud de l’Angleterre, à la pointe ouest de l’Ile de Wight, nous allons contourner une bouée et longer la côte sud de l’Angleterre pour aller jusqu’au phare d’Eddystone. On va longer la côte d’est en ouest avec plusieurs passages techniques, des pointes à gérer, du courant… donc ce sera une navigation de figariste très intéressante. Une fois Eddystone contourné, on retournera en Bretagne vers une bouée du chenal de Roscoff. On visera alors l’Ile de Batz et Roscoff pour rentrer au Havre avec les îles anglo-normandes comme Guernesey et la pointe du cotentin sur notre route. Il faudra rester attentifs sur ce parcours car nous aurons notamment du travail pour à la fois poser notre stratégie et gérer notre navigation. C’est un long parcours pour ce 2e départ en solitaire de la saison. On va pouvoir montrer qu’on a progressé depuis la Solo Maître CoQ. Je suis dans un bon état d’esprit, dans une bonne dynamique. J’essaie de ne pas me mettre trop de pression pour naviguer le mieux possible. On a une grande navigation certes, mais on aura aussi des parcours côtiers juste après. On sait que la première nuit de la grande course va être compliquée avec une situation où l’on va sortir d’un régime dépressionnaire pour arriver à un autre régime dépressionnaire. On va se retrouver avec une transition complète de vent, traverser des systèmes météo très différents avec quelques fois peu de vent. C’est une jolie boucle en Manche de pure figariste, et ça fait longtemps qu’on n’avait pas fait ça ! Pour les îles du Ponant, on n’avait pas dépassé Batz. Maintenant, nous allons quadriller la Manche. On a de la chance, on visite plein de supers coins depuis le début de la saison ! J’ai hâte d’être dans le vif du sujet, au combat ! »

 

Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) :

 

« Ce parcours est un sacré morceau à accomplir. Pendant cette Transmanche, il va certainement se passer beaucoup de choses avec un vent qui va passer d’est en ouest, on va tourner à 180°, ne plus avoir de vent, mais nous aurons beaucoup de courant qui pourra créer de l’air. Il va falloir être malin, comprendre ce qu’il se passe, affiner les trajectoires avant d’arriver lundi marin en Angleterre au lever du jour. Ensuite, on partira sur un long bord de prêt VMG en tirant des bords le long des côtes sud anglaises pendant quasiment 24h. Le vent va monter, la mer sera énervée et le bateau va taper. C’est une phase qu’il va falloir réussir à gérer. On va arriver à Eddystone le mardi matin et partir pour un bord de traverse de Manche, tout droit jusqu’à Roscoff sous spi. Nous allons enrouler la même bouée qu’aux îles du Ponant avant de repartir, toujours au portant avec un empannage, vers les îles anglo-normandes. Nous traverserons la baie du Havre pour franchir la ligne d’arrivée dans la journée de mercredi. C’est donc une vraie étape de figaro que je suis bien content d’aller faire car c’est toujours sympa de travailler le courant et le mental dans un parcours où l’on peut tout gagner comme tout perdre. J’aborde cette course de manière positive, je suis fier de mon précédent résultat et je sais que je peux taquiner une belle place en réussissant à prendre du plaisir ! »

 

Partager l'article

19 juin 2022

Les Skippers Macif, 4e de la Sardinha Cup 2022

Le tandem Macif, fort de sa 3e place lors de la première étape, termine ce dimanche, 6e de la seconde et ultime manche de la Sardinha Cup. Au terme des 580...

Lire la suite

13 juin 2022

Sardinha Cup – Acte 2

Après une belle 3e place obtenue sur la première manche de la Sardinha Cup vendredi dernier, Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) et Loïs Berrehar...

Lire la suite

10 juin 2022

Hold Up des skippers Macif pour la 3è place sur la première manche de la Sardinha Cup

Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) et Loïs Berrehar (Skipper Macif 2022) ont réalisé un véritable hold up sur...

Lire la suite