Haut de page

Jour 2 / Etape 1 – Des écarts conséquents

Les écarts sont conséquents au petit matin du 2ème jour de course et cette 1ère étape de la Solitaire URGO le Figaro réserve son lot de rebondissements ! Prisonniers d’un vent très faible hier, les écarts se sont creusés au sein de la flotte et plus de 50 milles nautiques séparent le surprenant leader, un bizuth prénommé Henri Lemenicier, de la queue du peloton.

 

Les deux skippers Macif ont tenté deux options différentes pour sortir de cette pétole au large de la pointe de Quiberon. Tandis que Pierre Quiroga a opté pour passer au large de Belle-Ile cette nuit, Martin le Pape a quant à lui tenté de déborder par l’intérieur, mais s’est retrouvé face au courant contraire pendant une bonne partie de la nuit. Il pointe ce matin en 36e position…

 

Joint par l’organisateur ce matin, Martin explique la situation :  » J’ai été un peu bloqué par Belle-Île et je n’avais pas trop le choix, au final je pense que je n’ai pas pris la meilleure option donc j’ai un peu payé ! Je ne vois plus les autres à l’AIS donc j’imagine que ça devait être compliqué pour tout le monde, en tous cas j’espère que je vais pouvoir revenir, la route est encore longue. J’ai buté contre le courant mais là c’est reparti. Ça va être compliqué donc il faut faire tourner les routages et voir comment aborder la chose de la meilleure manière.

 

Le vent va rentrer progressivement avec la dernière météo donc on va voir, je pense qu’on va changer de mode, mais ce qui est sûr c’est que, pour aller au Fastnet, il reste un peu de temps ! « 

 

 

 

Quant à Pierre, il mène actuellement son petit groupe au large et pointe ce matin en 7e position, bénéficiant d’un vent de secteur sud de 15-20 nœuds. Naviguant désormais à plus de 11 nœuds, le skipper Macif 2019 doit certainement faire tourner les routages avec les quelques informations météo dont il dispose à bord de son Figaro Bénéteau 3 pour aborder au mieux la suite du programme.

 

Car le vent va continuer à forcir, pouvant atteindre les 30 nœuds au large de la pointe Bretagne à la mi-journée en tournant au nord-ouest. Des conditions viriles pour entamer un long bord de près en direction du Phare du Fastnet au sud de l’Irlande !

 

 

 

Pointage du 4 juin 2019 à 09h00 :

1 / Henri LEMENICIER (Eureka) à 342 milles nautiques de l’arrivée
2 / Julien PULVE (Team Vendée Formation) à 14,4 milles du leader

3 / Anthony MARCHAND (Groupe Royer) à 16,3 milles du leader

..

7 / Pierre QUIROGA (Skipper Macif 2019) à 20 milles du leader

..

36 / Martin Le PAPE (Skipper Macif 2017) à 33 milles du leader

sur 47 concurrents.

 

Partager l'article

23 novembre 2020

Pierre Quiroga, Skipper Macif 2019 : « Charlie réalise un parcours sans faute »

Ces derniers jours, Pierre Quiroga partage son temps entre deux activités : s’entraîner sur son Figaro Bénéteau 3...

Lire la suite

15 octobre 2020

« Des émotions partagées avec toute l’équipe Skipper Macif »

Pierre Quiroga a désormais pris ses marques au sein de la filière Skipper Macif. Sa cinquième année sur le circuit...

Lire la suite

7 octobre 2020

Pierre Quiroga reconduit par le jury du programme Skipper Macif pour une troisième saison sur le circuit...

Le programme Skipper Macif, créé en 2008, est la filière d’accompagnement et de détection des jeunes talents de...

Lire la suite