Haut de page

François Gabart pulvérise le record autour du monde en solitaire !

Parti le samedi 4 novembre à 10h05 d’Ouessant, François Gabart a coupé ce dimanche 17 décembre à 2h45 (heure française) la ligne d’arrivée de son tour du monde en solitaire, située entre le Cap Lizard et Ouessant. Pour sa première tentative, le skipper du trimaran MACIF établit un nouveau record du tour du monde en solitaire en 42 jours 16 heures 40 minutes et 35 secondes, il améliore de 6 jours 10 heures 23 minutes et 53 secondes le temps mis le 25 décembre 2016 par Thomas Coville (49 jours 3 heures 4 minutes 28 secondes). Son chrono est le deuxième absolu, équipage et solitaire confondus, sur le tour du monde, seul IDEC Sport (Francis Joyon) ayant fait mieux le 26 janvier 2017 sur le Trophée Jules-Verne (40 jours 23 heures 30 minutes et 30 secondes). Le trimaran MACIF aura réellement parcouru 27 859,7 milles, sa moyenne réelle sur ce parcours est de 27,2 nœuds.

 

Pendant ce tour du monde, François Gabart aura marqué les esprits faisant tomber coup sur coup quasiment tous les temps de référence sur son passage. Les plus marquants étant celui de la distance parcourue en solitaire en 24 heures (851 milles entre les 13 et 14 novembre contre 784, record qui lui appartenait déjà), mais également ceux, équipage et solitaire confondus, sur les tronçons Ouessant-Cap de Bonne-Espérance (12 jours 20 heures et 10 minutes), traversée du Pacifique (Tasmanie-Cap Horn en 7 jours 15 heures et 15 minutes) et Cap Horn-équateur (6 jours 22 heures et 15 minutes).

Interrogé vendredi, François Gabart avait confié, à l’évocation du record qu’il s’apprêtait à battre : « Je n’aurais jamais rêvé de ce chrono. Sur le papier, avec la météo, avec ce que j’étais capable de faire avec ce bateau-là, c’était possible de battre le record, mais dans les meilleurs scénarios, d’une ou deux journées. C’est assez extraordinaire ». Le nouveau détenteur du record du tour du monde est attendu dans la matinée à Brest, le trimaran MACIF sera amarré quai Malbert.

 

(*sous réserve de validation du WSSRC)

 

Partager l'article

21 avril 2018

Le groupe Macif poursuit son engagement sur le circuit Figaro et fait l’acquisition de deux Figaro Bénéteau 3

Le groupe Macif a décidé de poursuivre le programme Skipper Macif, la filière d’accompagnement et de détection de...

Lire la suite

20 avril 2018

[Portrait] Stéphane Chatel, plutôt terrien que marin !

Il n’était pas prédestiné à se tourner vers l’univers maritime mais baigne pourtant dans la course au large...

Lire la suite

13 avril 2018

Moins d’eau, moins d’air…

Débuté en janvier, le chantier d’optimisation du trimaran MACIF, destiné à permettre à François Gabart de...

Lire la suite