Haut de page

François Gabart grand vainqueur du Vendée Globe avec MACIF !

MACIF a franchi la ligne d’arrivée aux Sables d’Olonne à 15h18’40’’ (heure de Paris). A 29 ans, François Gabart devient le plus jeune vainqueur de l’histoire du Vendée Globe*.

 

Ce Phileas Fogg du 21e siècle boucle son premier tour du monde en moins de 80 jours, et même nettement, puisque il établit un nouveau record de l’épreuve avec 78 jours, 2 heures, 16 minutes et 40 secondes de course. Le skipper de MACIF a parcouru 28 646,55 milles (53 053 km) à la vitesse moyenne de 15,3 nœuds (28,33 km/h) et améliore ainsi de 6 jours et 53 minutes, le précédent chrono détenu depuis le 1er février 2009 par Michel Desjoyeaux en 84 jours, 3 heures, 9 minutes et 8 secondes (14,02 nœuds de moyenne sur les 28 303 milles parcourus). François a tenu la tête de la course pendant 45 jours et 23 heures soit près des deux tiers de son Vendée Globe et empoché plusieurs records sur le parcours : une victoire sans appel. Ce nouveau prodige de la course au large en solitaire transforme tout ce qu’il touche en or depuis son enfance. Cette victoire éclatante sur l’épreuve la plus engagée de la discipline le prouve une fois encore.Attention, ne nous y trompons pas. Ce large sourire, la mine rayonnante et cette barbe rasée de près ne font pas oublier le rythme ahurissant avec lequel le vainqueur a imprimé cette 7e édition du Vendée Globe. Cette cadence infernale qui a permis à François d’établir l’impressionnant record de 534 milles parcourus (989 km) en 24 heures (22,27 nds, 41,2 km/h), est sans conteste le résultat de ce duel époustouflant livré de bout en bout avec Armel le Cléac’h (Banque Populaire). Le scénario haletant offert par ces deux grands compétiteurs s’est arrêté ce matin, devant les Sables d’Olonne, lorsque le bizuth Gabart a définitivement remporté la mise, une poignée d’heures devant son dauphin.François Gabart, quelques minutes après son arrivée : « C’est un soulagement énorme ! Jusqu’au bout on ne sait pas ce qu’il peut se passer d’autant que la dernière a été nuit difficile. J’y croyais depuis plusieurs jours mais quand même ! On a de supers bateaux ! En partant, je ne pensais pas jouer la victoire. Mais dans l’Indien j’ai commencé à y croire. C’est une course difficile, mais j’ai essayé de me battre à humeur égale. Je n’ai jamais baissé les bras ou la tête ou juste quelques secondes… Cinq jours après le départ, j’ai eu un petit souci de moteur. C’était un peu dur, mais j’ai réussi à réparer. Le plus difficile c’est la longueur et l’enchainement ! Ca ne s’arrête jamais ! Même dans le Golfe de Gascogne, je n’ai pas été épargné ! C’est le calme qui m’a manqué le plus car on a été bien ce secoués Quelque chose qui ne bouge plus…Et puis biensûr, mes copains, ma copine, mon fils… la vie de terrien ! Merci à Armel Le Cléac’h. C’était exceptionnel ce qu’on a vécu ensemble ! Pour des compétiteurs que nous sommes, vivre une telle confrontation de l’intérieur est un privilège. »Gérard Andreck, Président du groupe MACIF, partenaire de François Gabart depuis 2009 : ‘’Les aventures peuvent parfois dépasser les rêves les plus fous et c’est toute notre histoire avec François. Nous savions que nous avions une pépite avec nous et que ce talent avait toutes les qualités pour bien faire, mais nous ne pensions pas à un tel aboutissement qui résonne au-delà du résultat sportif. François a cette faculté fascinante de fédérer et de conquérir autour de lui. Un rayonnement humain étonnant avec lequel il est difficile de ne pas tomber sous le charme. Vous n’imaginez pas à quel point, même en mer, il a été disponible pour les acteurs internes de la MACIF et le nombre de personnes qui partagent sa joie aujourd’hui.’’

 

Duel en chiffres

François Gabart a pris la tête du troisième classement du 7e Vendée Globe dès le 10 novembre à 20h. Depuis, la course a connu pas moins de 27 changements de leader dont 22 entre François et Armel Le Cléac’h (Banque Populaire), les autres étant de 3 à l’avantage de Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3) et 2 pour Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat). Au cours de cet incroyable bras de fer avec Armel, n’oublions pas cette journée de Noël, au niveau de la porte Pacifique Ouest, où le classement a changé trois fois de leader en 24 heures. Depuis le 31 décembre, à la veille de son passage du Cap Horn, François tient la tête de la course. Les compteurs s’arrêtent aujourd’hui, avec un total de 234 classements officiels à la faveur du skipper de MACIF qui a mené les débats pendant 45 jours et 23 heures, soit près des deux tiers de ses 78 jours de course. Chapeau bas !

 

Les records du Vendée Globe de MACIF :

Records absolus homologués par le World Sailing Speed Record Council :Tour du monde en monocoque en solitaire (en attente d’homologation) :   78 jours, 2 heures, 16 minutes et 40 secondes soit 6 jours et 53 minutes gagnés sur M.Desjoyeaux (2009)   Distance parcourue en solitaire en monocoque en 24h (homologué) : Réalisé entre le 9 et 10/12/12, 534,48 milles (989 km) réalisés à 22,27 nœuds de moyenne (41,2 km/h).   Records propres au Vendée Globe : Les Sables d’Olonne-Cap Leeuwin : 14/12/12 en 34j 10h 23’soit 2j 2h 25 gagnés sur V.Riou (2004) Cap de Bonne Espérance-Cap Leeuwin : 14/12/12 en 11j 6h 40’ soit 9 mn gagnées sur M.Desjoyeaux (2008) Les Sables d’Olonne-Cap Horn : 01/01/13 en 52j 6h 18’ soit 4j 8h 50’ gagnés sur M.Desjoyeaux (2008) Les Sables d’Olonne-équateur retour : 15/01/13 en 66j 1h 39’ soit 5j 15h 33’ gagnés sur M.Desjoyeaux (2008)   *Alain Gautier, second vainqueur du Vendée Globe (édition 1992-93) était jusqu’ici le plus jeune avec tout juste 30 ans.

Partager l'article

22 décembre 2017

[Video] : Découvrez le film de l’arrivée !

Découvrez les images de l'arrivée triomphante du trimaran MACIF à Brest dimanche dernier. Emotions garanties !

Lire la suite

18 décembre 2017

Ils saluent l’exploit de François Gabart

De près, de loin, tous ont gardé un œil avisé sur la course au record menée par François Gabart. Ils partagent leur point de vue.   Jean-Bernard...

Lire la suite

17 décembre 2017

[Vidéo] Revivez les images de l’arrivée du trimaran MACIF

Quelle journée ! On rembobine les images de l'arrivée grandiose de François Gabart et du trimaran MACIF qui boucle son tour du monde en 42 j 16 h 40 min !...

Lire la suite