Haut de page

François Gabart sur tous les fronts pour ce début d’année !

Le record autour du monde en solitaire est désormais derrière lui. Un peu plus de trois mois seulement après son arrivée triomphale à Brest, François Gabart est bel et bien tourné vers l’avenir, avec de nouveaux objectifs en ligne de mire.

On pourrait parfois l’oublier mais la vie de marin se dessine aussi sur la terre ferme. Ce n’est pas le skipper du trimaran MACIF qui dira le contraire. Depuis le 17 décembre dernier, François Gabart n’a pas trop eu le temps de souffler : « J’ai coupé quelques jours pendant les fêtes de Noël juste après le tour du monde. Mais depuis la reprise début janvier, je n’ai pas vraiment eu le temps de me reposer ». Et pour cause ! Si il est peu sur l’eau ces derniers temps, le Charentais n’en reste pas moins très occupé. A commencer par le suivi du gros chantier d’hiver du trimaran MACIF. « Avec toute l’équipe, nous avons fait le choix de modifications profondes, en particulier sur les appendices, avec une feuille de route axée autour du vol. »  C’est donc un trimaran MACIF largement revisité qui sera remis à l’eau avant l’été, pour le plus grand plaisir de son skipper. « J’ai hâte de naviguer sur ce nouveau bateau. Techniquement et sportivement, ça va être hyper intéressant parce qu’il va falloir l’apprivoiser pour s’adapter à son nouveau fonctionnement. »

 

Mais pour François Gabart le chef d’entreprise, l’actualité du moment ne s’arrête pas là. Ces dernières semaines, ce sont les nouveaux projets à venir qui ont mobilisé toute l’énergie du skipper. « Il y a eu pas mal de décisions à prendre avec des enjeux majeurs que ce soit pour la construction du nouveau trimaran pour la période 2020/2024 ou l’accompagnement de Charlie Dalin qui sera soutenu à partir de 2019 sur le circuit Imoca par Apivia Mutuelle. Ce sont des sujets importants qui ont nécessité une réorganisation de notre équipe en interne. » Des préoccupations qui ne lui laissent que peu de temps de navigation disponible. « J’ai fait quelques navigations sur le M24, du paddle, du surf… Mais clairement, si j’avais pu passer plus de temps sur un bateau ces dernières semaines, ça ne m’aurait pas déplu. »

La montagne est un super terrain de jeu pour se préparer physiquement. En tant que marin, c’est une vraie source d’inspiration.

A défaut d’être en mer, c’est à la montagne que François Gabart a choisi de s’octroyer un petit moment de répit sur ces prochains jours. « C’est un super terrain de jeu pour se préparer physiquement. J’ai des affinités avec cette ambiance, en tant que marin c’est une vraie source d’inspiration. » L’occasion de s’oxygéner et de prendre un grand bol d’air avant de se concentrer sur la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, échéance majeure de la saison.

 

A lire ou relire : Le trimaran MACIF dans une nouvelle dimension ?

Partager l'article

15 juin 2018

François Gabart prêt à prendre son envol

Le compte à rebours est lancé. C’est dans un peu plus d’un mois que François Gabart reprendra la barre de son trimaran MACIF, qui sortira fin juillet...

Lire la suite

8 juin 2018

3 questions à… CDK Technologies

Créé en 1984 par Hubert Desjoyeaux, CDK Technologies fait aujourd’hui office de référence dans l’univers des chantiers navals. Spécialiste de la...

Lire la suite

5 juin 2018

La Macif et François Gabart soutiennent le World CleanUp Day !

La Macif et François Gabart s'engagent en faveur de la protection de l'environnement. Aux côtés de l'association World CleanUp Day, le skipper du trimaran...

Lire la suite