Haut de page

François Gabart accroît son avance à l’équateur !

Une semaine après avoir passé la longitude du Cap Horn, François Gabart a signé un nouveau chrono exceptionnel à l’équateur, franchi ce dimanche 10 décembre à 11h35, soit 36 jours 01 heure et 30 minutes après son départ d’Ouessant. Le skipper du trimaran MACIF compte donc désormais 5 jours 13 heures et 23 minutes d’avance sur le temps de passage de l’actuel détenteur du record du tour du monde en solitaire, Thomas Coville, qui avait basculé dans l’hémisphère Nord après 41 jours 14 heures et 53 minutes. Il signe en outre le deuxième temps absolu, équipage et solitaire confondus, sur le parcours Ouessant-équateur dans le sens de la montée, seuls Francis Joyon et ses cinq hommes d’équipage sur IDEC Sport ayant fait mieux à ce jour (35 jours 4 heures et 09 minutes).

 

François Gabart, s’il aura été secoué peu après son passage du cap Horn dans une violente dépression au large des côtes de l’Argentine, aura connu une remontée de l’Atlantique Sud exceptionnelle puisqu’il s’octroie sur le tronçon Cap Horn-équateur le meilleur temps absolu, équipage et solitaire confondus, en 06 jours 22 heures et 15 minutes, améliorant le chrono de référence jusque-là détenu par l’équipage de Banque Populaire V sur le Trophée Jules-Verne 2011-2012 en 7 jours 4 heures et 27 minutes.

 

Il engrange également au passage un nouveau record* intermédiaire en solitaire équateur – équateur en 30 jours 04 heures et 45 minutes, détenu par Thomas Coville en 35 jours 21 heures et 39 minutes.

Autant dire qu’au moment d’aborder le dernier partiel de son tour du monde, le skipper du trimaran MACIF semble bien parti pour arriver à Ouessant avant le 23 décembre à 13h09, date limite pour battre le record du tour du monde en solitaire de Thomas Coville. Reste que rien n’est pour autant fait avec un Pot-au-noir à traverser, un alizé qui s’annonce assez fort et un anticyclone des Açores à contourner. Le tout avec un bateau et un marin qui, malgré la difficulté, restent concentrés sur leur objectif de départ : atteindre Ouessant le plus rapidement possible.


(*sous réserve de validation du WSSRC)

Partager l'article

15 juin 2018

François Gabart prêt à prendre son envol

Le compte à rebours est lancé. C’est dans un peu plus d’un mois que François Gabart reprendra la barre de son trimaran MACIF, qui sortira fin juillet...

Lire la suite

8 juin 2018

3 questions à… CDK Technologies

Créé en 1984 par Hubert Desjoyeaux, CDK Technologies fait aujourd’hui office de référence dans l’univers des chantiers navals. Spécialiste de la...

Lire la suite

5 juin 2018

La Macif et François Gabart soutiennent le World CleanUp Day !

La Macif et François Gabart s'engagent en faveur de la protection de l'environnement. Aux côtés de l'association World CleanUp Day, le skipper du trimaran...

Lire la suite