Haut de page

Fin de chantier !

Après un mois et demi passés entre les mains de l’équipe technique, les deux Figaro Skipper Macif ont retrouvé le bassin de Concarneau fin janvier. En résumé : peu de gros œuvre mais des optimisations pour faciliter la vie de Pierre et Erwan à bord.

Rencontre avec les deux hommes de l’ombre, les préparateurs techniques : Julien et Gautier.

2 bateaux à l’eau et un déménagement

Chantier ne rime pas avec congés ! Juste après La Solitaire du Figaro en septembre dernier, les skippers Macif et leur équipe ont posé leurs bagages à Concarneau dans un tout nouveau bâtiment. Tous les paramètres étaient au vert : des locaux spacieux, du matériel et des produits à disposition, un ponton juste au pied de l’atelier etc.
« On a vraiment gagné en confort comparé à l’année dernière où nous courrions partout. Ici, tout est réuni en seul et même endroit. En plus, le hangar est chauffé ! » sourit Gautier. Au-delà d’être plus agréable pour les préparateurs, conserver les bateaux à bonne température facilite certains travaux (notamment les opérations de peintures). Le travail abattu durant ce court laps de temps s’est donc avéré particulièrement efficace !

Julien et Gautier : chefs des opérations

Julien et Gautier sont aux manettes du chantier des projets Skipper Macif depuis un an maintenant, ils se sont révélés complémentaires dans le travail et bons amis dans la vie. L’ambiance est toujours au beau fixe ! « Travailler dans la bonne humeur, c’est vraiment important pour moi. » confie Julien. « Nous nous accordons parfaitement avec Gautier, nous travaillons en binôme sur tous les dossiers. Nous n’avons pas de bateaux attitrés, nous travaillons autant l’un que l’autre sur les deux bateaux. ». L’esprit d’équipe est inhérent à ces projets où la majorité des dossiers nécessitent coordination et précision (comme pour les opérations de grutage). Ils ont ainsi pu compter sur l’aide précieuse de l’équipe de MerConcept avec qui ils partagent les locaux, ce qui donne lieu à des transferts de compétences. « Tous les experts de l’électronique et de l’accastillage sont présents dans le hangar. Ils nous ont réservé un super accueil et sont toujours à l’écoute pour nous conseiller. »

Du confort à bord

Si les Figaro Bénéteau 3 ont éprouvé déjà deux années sur le circuit, ils souffrent encore de quelques problèmes de jeunesse. Ils ont fait l’objet d’une attention particulière cet hiver avec des soucis d’étanchéité repérés au cours de la saison. « Nous avons commencé par réaliser un check complet des bateaux pour nous assurer que tout était aux normes, fiabiliser au maximum, essayer de prévenir les problèmes bien en amont, organiser les tâches pour faire un maximum de choses dans le délai le plus court possible, gérer les prestataires…»
Outre ces menus soucis à résoudre, c’est surtout sur l’ergonomie que se sont concentrés les efforts. Ainsi, le bateau programmé pour la transat en double prévue au printemps a fait l’objet d’adaptation pour la vie à deux avec notamment l’installation de couchettes supplémentaires ou encore d’une petite cuisinière.
« Même si certaines choses ne sont pas demandées par les skippers, c’est notre mission de faire des propositions d’améliorations. Ce qui est drôle, c’est que Pierre et Erwan n’ont pas du tout les mêmes attentes concernant la préparation de leur bateau. Ils n’ont pas la même façon de naviguer. Par exemple, Pierre est beaucoup plus sensible au confort à bord comparé à Erwan qui est habitué aux bateaux spartiates types Mini 6.50 » explique Julien.
Depuis, les deux Figaro Bénéteau 3 ont rejoint leur bassin concarnois, marquant la fin des vacances de leurs skippers respectifs. Les systèmes validés grâce à une navigation de contrôle le week-end dernier, ils reprennent de plus belle le programme Macif Course au Large.
Partager l'article

4 mars 2021

Une saison 2021 engagée pour les skippers Macif !

Déjà plus d’un mois que les entraînements à bord des Figaro Skipper Macif ont repris. Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) et Erwan Le Draoulec (Skipper...

Lire la suite

26 février 2021

Paul Meilhat : « La transat en double, un baptême du feu pour Pierre ! »

Les entraînements des skippers Macif vont bon train ces dernières semaines en Bretagne. Et pour se préparer de manière optimale à la première grosse...

Lire la suite

17 février 2021

Entre double et solitaire, 2 temps forts pour les skippers Macif en 2021

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la saison 2021 sera dense ! Et pour cause, le calendrier de Pierre Quiroga et Erwan Le Draoulec compte pas moins...

Lire la suite