Haut de page

Erwan Le Draoulec, Skipper Macif 2020 : « Une année très riche d’enseignements »

Il y a un an tout juste, le jeune Erwan Le Draoulec remportait la sélection Skipper Macif 2020 et embarquait dans la famille Macif Course au Large aux côtés de Pierre Quiroga.

A l’issue de sa première année au sein de la filière, le bizuth de La Solitaire du Figaro signe une saison en demi-teinte : entre de belles échappées (8è de la Drheam Cup) et quelques peines (29è de La Solitaire du Figaro). Il confie être déçu par ses résultats sportifs mais il met déjà tout en œuvre pour revenir en 2021 encore plus préparé !

« Je sens que j’ai progressé »

Octobre 2020. Erwan Le Draoulec enchaîne les sorties en mer sur son Figaro Skipper Macif. « Les résultats de la fin de saison m’ont titillé dans le bon sens. Dès que je me suis senti reposé, j’ai repris les entraînements pour travailler les axes d’améliorations repérés sur La Solitaire du Figaro.». Pour sa première participation à l’épreuve (comme sept autres de ses camarades figaristes), il n’a malheureusement pas réussi à atteindre la place sur le podium du classement bizuth qu’il convoitait. Il faut dire que cette saison 2020 fut riche en rebondissements. Faute au chamboulement du calendrier des régates et des entraînements, les skippers Macif ont dû faire preuve d’agilité.
Pour autant, Erwan relativise et tire les leçons de cette saison certes difficile mais très formatrice : « Toutes les expériences sont bonnes à prendre, à moi désormais de les utiliser pour m’améliorer. J’ai beaucoup appris, je sens que j’ai progressé. Je n’ai jamais aussi bien navigué que cette année mais cela ne se voit pas sur le papier. ».

Façonné par le sel du large

Formé à l’école du large, le bourguignon a déjà deux transatlantiques au compteur (l’une sur la Mini Transat 2018 qu’il remporte, l’autre sur la Transat AG2R LA MONDIALE avec Loïs Berrehar). Il a développé des automatismes dans sa vie à bord, le rythme. « La gestion du bonhomme ça va ! Sur la Drheam Cup par exemple, je me suis vraiment senti en phase avec les éléments. Le bateau glissait, les conditions météos étaient avec moi. C’est la course où je fais le meilleur résultat et pourtant c’est celle où j’ai fait selon moi le moins d’efforts. Je me sentais juste bien ! ». Tout portait à croire qu’il aurait su tirer son épingle du jeu de la Transat AG2R LA MONDIALE, si elle avait été maintenue au calendrier 2020.

Et ensuite ?

« Maintenant, je dois me focaliser sur la maîtrise du bateau ! ». Au programme de cet hiver : travailler certaines allures, la théorie, la stratégie, la tactique, essayer de nouvelles configurations de voiles, analyser davantage ses données, naviguer sur tout type de supports… et des vacances !
Pour l’accompagner dans sa deuxième année, il pourra compter sur :
  • l’œil avisé de Sébastien Col, responsable performance de la filière Skipper Macif qui lui donnera des exercices,
  • les conseils du Skipper Macif 2019, Pierre Quiroga, avec qui il échange constamment ; ils reprendront les navigations en duo,
  • le soutien de Jean-Bernard Le Boucher, directeur des Activités Mer de la Macif, qui trouve toujours les mots justes dans les moments de doutes,
  • l’implication des deux préparateurs techniques, Julien et Gauthier qui prendront soin des Figaro Skipper Macif.

A l’aube d’une nouvelle saison, Erwan sait qu’il pourra compter sur le soutien de son partenaire. « Le partenariat avec la Macif s’inscrit dans le temps, cela me laisse l’opportunité de rebondir, de montrer que j’ai ma place dans cette équipe. C’est un gros changement quand on est issu d’un petit projet. La première année est toujours difficile à appréhender, il faut s’adapter et avec cette saison si particulière j’ai eu finalement peu de temps pour comprendre tous les process d’une équipe d’envergure. ». Le skipper Macif attend d’ailleurs la reprise de la compétition avec impatience. « Je suis confiant pour l’année prochaine, tout va bien se passer. J’ai une super équipe, un super sponsor ! J’espère monter d’un cran dans le plateau et atteindre un top 10. »
Résultats saison sportive 2020
Solo Maître CoQ : 19è
Dhream Cup : 8è
Solo Guy Cotten : 28e
La Solitaire du Figaro : 29è
Championnat Elite de Course au Large : 30è
Partager l'article

7 octobre 2020

Pierre Quiroga reconduit par le jury du programme Skipper Macif pour une troisième saison sur le circuit...

Le programme Skipper Macif, créé en 2008, est la filière d’accompagnement et de détection des jeunes talents de...

Lire la suite

25 septembre 2020

[Vidéo] La Solitaire du Figaro : le bilan

Des coups tactiques, des coups du sort, des petits bonheurs, des grands progrès et une équipe soudée... Retour sur La Solitaire du Figaro, une épreuve...

Lire la suite

23 septembre 2020

Clap de fin de La Solitaire du Figaro 2020 : l’heure du bilan pour les skippers Macif

La mythique Solitaire du Figaro, qui fêtait sa 51ème édition cette année, s’est terminée ce week-end à...

Lire la suite