Haut de page

Le duo Skipper Macif sur le Tour de Bretagne à la voile

Martin Le Pape (Skipper Macif 2017) et Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) uniront leurs compétences sur le Tour de Bretagne à la voile, dont le départ sera donné ce samedi 7 septembre prochain de St Quay Portrieux. Arrivés ce matin dans le port des Côtes d’Armor, les deux skippers Macif sont prêts à faire leur rentrée et livrent leur analyse sur cette ultime épreuve de la saison.

 

Comment s’est déroulé le convoyage ?

Martin Le Pape (Skipper Macif 2017) : « C’était un convoyage instructif malgré le manque de vent. Comme nous participons à cette épreuve sur mon Figaro, c’était surtout l’occasion pour Pierre de se familiariser avec le bateau, même si les différences sont minimes avec le sien. Nous avons définis nos rôles à bord en double à quelques jours du départ de la course. »

 

Quelle sera votre organisation à bord ?

Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) : « La répartition est assez naturelle. Grâce à mon profil de régatier, je serai à la barre pour les phases de départ, pendant que Martin, qui lui est particulièrement bon à la navigation, aura à sa charge la stratégie et la tactique. Nous avons prévu une sortie d’entraînement cette semaine afin de travailler sur les manœuvres ensemble et affiner notre mode de fonctionnement. »

 

Avec 36 bateaux au départ, il semble que la concurrence soit au rendez-vous ?

Martin : « C’est un superbe plateau qui promet une belle bagarre ! Courue en double, cette course permet à des marins ayant d’autres expériences et d’autres profils de venir s’essayer au Figaro. C’est très instructif pour nous de voir comment ils naviguent et d’échanger avec eux. Cela rend cette épreuve très agréable et toujours conviviale. »

 

Le rythme sera-t’ il soutenu avec 6 étapes en une semaine ?

Pierre : « Sur le papier, oui. Mais en réalité nous partons majoritairement pour des étapes à la journée et ne devrions passer que deux nuits en mer. Les parcours sont intéressants, dans des endroits que nous connaissons bien. Il faudra jouer dans le courant et les cailloux, c’est un format typique des épreuves en Figaro. »

 

Quel est votre objectif sportif sur cette dernière épreuve de la saison ?

Pierre : « J’aimerai réellement monter sur le podium de cette régate. Ayant terminé à la 4e position e 2017, mon objectif est d’améliorer ce résultat. Ces navigations en double sont une opportunité pour échanger et progresser ; c’est tout l’objectif. »

Martin : « Pour ma part, ce sera ma dernière course en tant que Skipper Macif 2017 avant de partir vers d’autres horizons. J’aimerai finir en beauté ce superbe chapitre de ma carrière. »

 

Programme du Tour de Bretagne 2019 :

Vendredi 6 septembre – 14h : départ du prologue
Samedi 7 septembre – 10h30 : départ de l’étape 1 / St Quay Portrieux – St Malo
Samedi 7 septembre – 16h : arrivée de l’étape 1 à St Malo
Dimanche 8 septembre – 18h : départ de l’étape 2 / St Malo – Brest
Mardi 10 septembre – 10h : arrivée de l’étape 2
Mercredi 11 septembre – 8h : départ de l’étape 3 / Brest – Concarneau
Mercredi 11 septembre – 18h : arrivée de l’étape 3
Jeudi 12 septembre – 11h : départ de l’étape 4 / Concarneau – Concarneau
Jeudi 12 septembre – 17h : arrivée de l’étape 4
Vendredi 13 septembre – 11h : départ de l’étape 5 / Concarneau – Larmor Plage
Vendredi 13 septembre – 15h : arrivée de l’étape 5
Samedi 14 septembre – 11h : départ de l’étape 6 / Larmor Plage – La Trinité sur Mer
Samedi 14 septembre – 16h : arrivée de l’étape 6
Samedi 14 septembre – 18h : remise des prix

Partager l'article

14 septembre 2019

Les skippers Macif sur la 3e marche du podium du Tour de Bretagne à la voile

Martin Le Pape et Pierre Quiroga ont terminé ce samedi 14 septembre à la 12e place de la 6e étape du Tour de...

Lire la suite

14 septembre 2019

Objectif podium pour les skippers Macif

Le vent a clairement joué les trouble-fête sur les deux dernières étapes du Tour de Bretagne à la voile, ne...

Lire la suite

13 septembre 2019

Pas un souffle à Concarneau.

C’est le calme plat !   L’absence de vent, qui a d’ores et déjà contraint l’annulation hier de la 4e...

Lire la suite