Haut de page

De Cornouaille en Cornwall

A 16h ce dimanche, Charlie et Yoann s’élancent à l’assaut des 400 mn du parcours de l’étape 3 de la Solitaire du Figaro – Eric Bompard, ralliant Concarneau à Torbay. 4e et 10e au classement général à mi- épreuve, les deux marins sont en excellentes dispositions et partagent un objectif commun : continuer à bien naviguer, sur une étape qui s’annonce complète en terme de météo, pour ne pas prendre de temps sur le premier et aborder ainsi la dernière étape vers Dieppe en situation de prétendants à la victoire, ou au podium final.

 

Yoann : « Je suis remonté comme une pendule ! Avec une grosse envie de faire un truc bien. Je suis 10e au général à 2 heures du leader et je sais que je peux revenir sur la tête de flotte comme je peux encore prendre le double ! Surtout que cette 3e étape va être vraiment compliquée et aléatoire. Autant le tour de Bretagne sera assez simple,  avec du portant pour descendre aux Birvideaux, puis du près à 15 nœuds pour la remontée des côtes bretonnes jusque Roscoff. C’est ensuite que ça se complique, pour la traversée de la Manche avec une dorsale qui descend et stagne en plein milieu. Autant dire que les logiciels de routage s’y perdent entre le vent, le courant, les marées… sans parler du trafic maritime intense dans cette zone. Ça promet ! »

 

Charlie : « Ça m’a fait du bien de rentrer à la maison. On n’a pas trop eu le temps de faire quoi que ce soit d’autre que ce soit se reposer. Je suis à fond, je suis dans le match. Ca va être intéressant avec une étape complète. Il va surtout falloir trouver les bons moments pour dormir et être frais pour prendre les décisions importantes pour la section d’après. Il va falloir être vraiment au top pour la dorsale, car ce qui est sûr c’est qu’il faudra la passer ! Elle est si étendue que c’est impossible de la contourner. Elle ne se fera certainement pas sur un bord, avec 0 nœud de vent au milieu des cargos et trouver le bon bord pour s’extirper de là. Il se peut fortement que l’ordre de sortie de la dorsale soit l’ordre d’arrivée à Torbay… Tout dépendra aussi de notre heure d’arrivée, car de nuit la situation risque d’être plus compliquée dans la Baie. »

 

Partager l'article

19 septembre 2020

La Solitaire du Figaro 2020 : dernier acte incertain

Ce samedi 19 septembre à 19h15, les skippers Macif prendront le départ de l’ultime étape de La Solitaire du Figaro 2020. Ce dernier acte, un aller-retour...

Lire la suite

18 septembre 2020

La Solitaire du Figaro 2020 : Étape 4 – Yoann Richomme (Skipper Macif 2014) : « Le sprint final »

Avant chaque étape de La Solitaire du Figaro 2020, un ancien Skipper Macif analyse le parcours. Aujourd’hui, c’est...

Lire la suite

17 septembre 2020

La Solitaire du Figaro 2020 : Étape 3 (Dunkerque – Saint-Nazaire) Sébastien Col, responsable performance...

Une troisième étape de la Solitaire du Figaro longue et compliquée pour les skippers Macif ! Aux avant-postes...

Lire la suite