Haut de page

De bons résultats sur la 1e journée du Grand Prix de Nice

Visiblement en formes hier, se classant 3e et 4e de l’unique manche lancée devant Nice, les deux skippers Macif ont bien géré les conditions compliquées inhérentes au plan d’eau. Entre le petit temps, des bascules et un faible souffle thermique, le tout en slalomant entre les gros bateaux de croisière, Charlie et Yoann ont du faire preuve de beaucoup de lucidité, comme ils l’expliquaient hier en fin de journée :

 

Yoann :  » C’était long, compliqué avec de 4 à 7 nœuds de vent pendant la manche… Il fallait être concentré et c’est épuisant. J’ai bien navigué de bout en bout, mis à part sur le dernier bord où je me fais dépasser par Charlie et Alexis. Je termine 4e et cela montre ma régularité. Nous continuons nos bons résultats sur cette Generali Solo. »4

 

Charlie :  » Malgré un départ pas terrible, j’arrive à remonter toute la flotte. J’allais vite et au bon endroit. C’est sûr qu’avec deux safrans, ça marche mieux ! Je suis juste déçu qu’une seule manche ait été lancée car cela ne m’aide pas à combler mon retard au classement. Surtout que les conditions s’annoncent aussi légères aujourd’hui, si ce n’est plus. Mon objectif est de prendre un bon départ et de naviguer comme hier. »Rendez-vous sur les réseaux sociaux officiels de la course pour suivre cette dernière journée du Grand Prix de Nice.

Partager l'article

23 septembre 2020

Clap de fin de La Solitaire du Figaro 2020 : l’heure du bilan pour les skippers Macif

La mythique Solitaire du Figaro, qui fêtait sa 51ème édition cette année, s’est terminée ce week-end à...

Lire la suite

19 septembre 2020

La Solitaire du Figaro 2020 : dernier acte incertain

Ce samedi 19 septembre à 19h15, les skippers Macif prendront le départ de l’ultime étape de La Solitaire du Figaro...

Lire la suite

18 septembre 2020

La Solitaire du Figaro 2020 : Étape 4 – Yoann Richomme (Skipper Macif 2014) : « Le sprint final »

Avant chaque étape de La Solitaire du Figaro 2020, un ancien Skipper Macif analyse le parcours. Aujourd’hui, c’est...

Lire la suite