Haut de page

Charlie et Yoann, 4e et 13e* de la Solo Concarneau 2015

Après 45 heures de course sur cette 39e édition de la Solo Concarneau – Trophée Guy Cotten, les deux skippers Macif sont arrivés en 4e et 13e position sur la ligne d’arrivée.

Les conditions variées et toniques rencontrées sur les 340 milles nautiques du parcours auront permis aux deux marins de fourbir leurs armes à quelques semaines du départ de la Solitaire du Figaro – Eric Bompard Cachemire.

A leur arrivée au ponton, les deux hommes reviennent sur leur navigation.

 

Charlie Dalin : « Je suis content car je suis rapide à toutes les allures. J’ai fait quelques petites erreurs qui me coutent le podium, voire mieux. Ce qui est important de retenir, c’est que je suis dans le match et je fais toute la course dans les premiers. Je suis vraiment content de ma vitesse et de mes réglages. Le travail de fond est validé et il ne reste plus qu’à valider quelques petits détails pour la Solitaire. C’est une vraie répétition, avec des conditions variées. On a eu de tout, on a eu du vent faible, du vent plus fort, du spi, du génois ! On a tout fait ! On a sorti toutes les voiles dehors, ce qui a permis de tester tous les réglages. On a pu tout travailler sur cette course, même le sommeil ! je pensais avoir dormi suffisamment mais en arrivant au ponton je me sens vraiment fatigué… j’ai dû dormir 2-3 heures sur la course.. ! »

 

Yoann Richomme : «  Je me suis bien amusé et l’épreuve était vraiment sympa. Les longs bords tout droit sont assez durs physiquement car il faut vraiment tenir la barre et ne rien lâcher. De Groix à l’île d’Yeu, je n’ai pas lâché la barre un seul instant. Si j’ai fait une erreur, c’est que j’ai eu l’hélice plombé au moment du départ, et je n’avais pas vérifié avant s’il y avait des algues dedans. Sur le premier bord, je me suis rendu compte que quelque chose n’allait pas, et en regardant par la trappe à l’intérieur du bateau, je me suis rendu compte que l’hélice était pleine d’algues. Cela freine considérablement le bateau. J’ai essayé par tous les moyens de les enlever sans y arriver. C’est dans le Raz de Sein, avec tout le courant, que l’hélice a dû partir dans tous les sens et les algues sont parties. Malheureusement le plombage aussi et je passerai au jury demain matin pour ce plombage cassé. Mais c’est vraiment une épreuve agréable, au bon format qui prépare bien à la Solitaire. C’est toujours intéressant. »

Partager l'article

11 novembre 2021

Skipper Macif à l’honneur sur la Transat Jacques Vabre

Pierre Quiroga, Charlie Dalin, François Gabart… Les marins de talent se succèdent au sein du programme Skipper Macif. Une belle réussite qui se...

Lire la suite

29 octobre 2021

Bienvenue à Loïs Berrehar, nouveau skipper Macif 2022

Après une semaine intense de sélection au pôle Finistère Course au Large de Port-La-Forêt, le jury du programme performance de la filière Skipper Macif...

Lire la suite

28 octobre 2021

[Vidéo] Qui sera le prochain skipper Macif ? | Robin Follin

Maître de la décoration d'intérieur et 7 fois champion du monde, intéressant comme bio... C'est celle du provençal de cette sélection Skipper Macif 2022...

Lire la suite