Haut de page

Cap sur 2021 pour Erwan Le Draoulec

La fin d’année est sous le signe du retour aux sources pour le jeune Erwan Le Draoulec. Si la saison a été semée d’embûches entre le calendrier bouleversé à cause de la situation sanitaire et ses résultats sportifs qui n’étaient pas ceux espérés, le Skipper Macif 2020 a depuis mis les bouchées doubles cet automne, bien déterminés à revenir en 2021 de manière performante.

« J’ai pris une semaine de vacances après La Solitaire du Figaro et ensuite je me suis remis sérieusement au travail ! » Si les résultats de sa saison n’étaient pas à la hauteur de ses espérances, Erwan ne s’est pas avoué vaincu, bien au contraire ! Il est de ses marins qui s’accrochent et travaillent dur pour atteindre ses objectifs. « Cet automne, je suis reparti sur de nouvelles bases avec une approche qui me correspond davantage. »  Depuis la remise à l’eau de son Figaro Bénéteau bleu, il a accumulé les heures sur l’eau, jusqu’à naviguer quasiment quotidiennement depuis octobre.

 

 « J’ai pu prendre mon temps tout seul. Je me suis autorisé à observer, faire des essais, échouer, corriger, retenter… Et finalement, j’ai appris tout aussi vite. ». Sa méthode de « test and learn » sans la pression d’une échéance immédiate a porté ses fruits et lui a permis de gagner en sérénité.

Lors de ses séances, il a également pu compter sur le soutien d’experts et d’amis. A commencer par son co-équipier, Pierre Quiroga. « J’ai navigué comme je le voulais, avec des gens que j’apprécie. Nous avons fait quelques sorties avec Pierre, nous avons toujours beaucoup de choses à apprendre l’un de l’autre. ». De plus, les skippers Macif se sont entourés de nouveaux profils comme Quentin Ponroy (voiles), Tanguy Leglatin (réglages) ou Christopher Pratt (routage) pour leur offrir un regard neuf sur leur performance.

« Au-delà de reprendre confiance en moi, j’ai également de nouveau plaisir à passer du temps à bord de mon bateau. »

 

Erwan s’avoue satisfait de sa préparation et se sent prêt à aborder 2021 sous de meilleurs auspices. Les Figaro Bénéteau sont désormais hors de l’eau pour un mois de maintenance à Concarneau. L’heure est donc au repos pour le Skipper Macif 2020 pour qui le programme de l’hiver est partagé entre du temps en famille dans le Morbihan, du kite-surf et du surf, un voyage si possible en début d’année et bien entendu un peu de travail sur les logiciels de routage. « Ce gros break me fera le plus grand bien avant de rattaquer en forme mi-janvier ! »

Partager l'article

11 décembre 2020

[Vidéo] Bilan de la saison 2020 des skippers Macif

Des hauts, des bas... mais surtout une année très riche d'enseignements ! Nos skippers Macif sont déjà tournés vers les objectifs de la saison 2021.

Lire la suite

1 décembre 2020

Erwan Le Draoulec, Skipper Macif 2020 : « Le Vendée Globe est la première course qui m’a fait rêver »

Elevé sur les bancs de la classe Mini 6.50, le jeune Erwan Draoulec a le large dans la peau. Seul, sur l’immensité...

Lire la suite

26 octobre 2020

Erwan Le Draoulec, Skipper Macif 2020 : « Une année très riche d’enseignements »

Il y a un an tout juste, le jeune Erwan Le Draoulec remportait la sélection Skipper Macif 2020 et embarquait dans la...

Lire la suite