Haut de page

Cap sur la Douarnenez Courses Solo Gijón pour les deux skippers Macif

Le dimanche 4 août prochain, les skippers Macif, Martin Le Pape et Pierre Quiroga, prendront le départ de la 4e épreuve du Championnat de France Elite de Course au large : la Douarnenez Courses Solo Gijón. Avec un parcours de 1 700 milles nautiques, soit plus de 3000 kilomètres théoriques, cette épreuve sera la plus hauturière de cette saison à bord des nouveaux Figaro Bénéteau 3.

 

Initialement au départ d’Horta aux Açores, le programme a été modifié et raccourci pour emmener les figaristes à Gijón en Espagne, en faisant un crochet par le phare du Fastnet.  La 2e étape retour s’élancera le 11 août pour une arrivée finale dans le port de Douarnenez aux alentours du 15 août.

 

Un programme adapté et attendu

 

Martin : « Le parcours a été réadapté à la demande des coureurs, ayant des doutes sur la fiabilité du bateau. Aller à Horta était prématuré et n’aurait pas été raisonnable. Ce nouveau tracé conserve cependant le même esprit : de la navigation au large, avec très peu de marques de parcours à respecter. Nous remercions l’organisation d’avoir accédé à notre requête.  J’y vais pour gagner ! C’est un bon leitmotiv ! C’est important pour moi de performer, je suis convaincu de pouvoir finir en beauté sur la dernière épreuve en solitaire de la saison 2019. »

 

Pierre : « La modification de parcours est une décision concertée, et cela permets d’ailleurs d’avoir plus de concurrents au départ. Le parcours reste tout de même attractif et au niveau d’une épreuve du Championnat de France. Ce sera la plus grande navigation au large de cette saison, avec 4 à 5 jours de mer sur chaque étape. Je me fixe un objectif de résultat, notamment de podium, sur les deux dernières épreuves de la saison.»

 

Le programme passé et futur

 

Pierre : « J’avais rarement atteint un tel niveau de fatigue à l’arrivée de la 4e étape de la Solitaire du Figaro à Dieppe ! Les deux premières semaines de juillet ont été consacrées à du repos complet. J’ai repris le sport en faisant du rafting dans les gorges du Verdon! Il faut savoir faire une coupure et avoir d’autres activités pour avoir l’envie de revenir. Je quitte mon sud natal vendredi pour remonter en Bretagne et finaliser la préparation de mon bateau pendant le week-end avant de partir lundi 29 juillet vers Douarnenez. Il y avait quelques retouches de peinture et d’enduit sur la quille et les safrans de mon bateau après avoir flirté avec des petits cailloux, mais sinon il est en très bon état pour la Douarnenez. »

 

Martin : « Après la Solitaire du Figaro, je me suis reposé et me suis bien changé les idées. J’ai fait beaucoup de plongée, des sorties en catamaran volant et ai passé du temps chez moi. J’en ai profité, tout de même, pour échanger aussi avec Roland Ventura, notre préparateur, sur la checklist. L’objectif est de remettre le figaro en configuration course et sécurité pour cette nouvelle épreuve. Nous aurons une semaine ensuite à Douarnenez pour finaliser la préparation du bateau et analyser la météo avant le départ. Cela va nous permettre de nous replonger dans la compétition. »

Partager l'article

14 septembre 2019

Les skippers Macif sur la 3e marche du podium du Tour de Bretagne à la voile

Martin Le Pape et Pierre Quiroga ont terminé ce samedi 14 septembre à la 12e place de la 6e étape du Tour de...

Lire la suite

14 septembre 2019

Objectif podium pour les skippers Macif

Le vent a clairement joué les trouble-fête sur les deux dernières étapes du Tour de Bretagne à la voile, ne...

Lire la suite

13 septembre 2019

Pas un souffle à Concarneau.

C’est le calme plat !   L’absence de vent, qui a d’ores et déjà contraint l’annulation hier de la 4e...

Lire la suite