Haut de page

Bon départ des Figaro Macif sur la Solo Guy Cotten

Ce jeudi 4 août à 15h00, Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) et Loïs Berrehar (Skipper Macif 2022) ont pris le départ de la Solo Guy Cotten. Élancés auprès de leurs 32 concurrents, c’est dans des conditions estivales que les skippers Macif entament les 397 milles nautiques du parcours qui les emmènera des Pierres Vertes à Port Bourgenay en passant par le Raz de Sein. Entendant bien asseoir leur première victoire de la saison à Concarneau, les skippers Macif sont partis motivés à conquérir cette 46e édition de la Solo Guy Cotten. Ils nous livrent leurs dernières impressions avant départ.

 

Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) :

 

« On part sur une Solo Guy Cotten estivale avec du soleil et un vent soutenu de nord-est. Ce vent de terre rendra la mer assez hachée. Pour nous marins, c’est davantage complexe qu’impressionnant. Cet après-midi, un thermique fera diminuer les conditions, ce sera un peu plus calme à l’instar de vendredi entre Belle-île et Yeu. On commence à bien connaître ce parcours même s’il varie au sud avec, cette année, le passage à Port Bourgenay. On aura pas mal de bords de reaching, des phases de transition et des nuits ventées, rapides pour la première et plus au près pour la deuxième. Ce sera l’occasion de revalider et revérifier mon bateau avant la Solitaire, même si je suis confiant sur la façon dont il a été préparé. Il ne reste plus qu’à faire une jolie course, sans pression. Je vais faire de mon mieux, je suis content de partir. »

 

Loïs Berrehar (Skipper Macif 2022) :

« On part dans des conditions légères, la situation générale anticyclonique va amener le vent à tourner dans le sens des aiguilles d’une montre. Le vent de nord-est va faiblir en milieu d’après-midi lorsque nous nous serons écartés de la côte pour aller vers les Pierres Vertes. Les conditions vont se renforcer dans la descente de Belle-île. Jusqu’à Yeu, les températures de terre vont monter et le vent va mollir. On sera proche des vents de travers aux abords des côtes, ça sera assez rapide sur la dernière portion de parcours. Ce parcours va être sportif avec des manœuvres engagées mais je suis prêt pour la rentrée ! Ça va sûrement piquer les premières nuits, mais ce n’est pas plus mal de se jauger à 2 semaines de la Solitaire du Figaro. Je suis motivé ! »

Partager l'article

15 août 2022

Les skippers Macif dans les starting-blocks

Ce dimanche 21 août, sera lancé le grand départ de la Solitaire du Figaro à Saint-Nazaire. En mer, 35 concurrents batailleront dans l’objectif de...

Lire la suite

6 août 2022

Une démonstration prometteuse pour les skippers Macif

Après presque 46 heures en mer, Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) a signé ce samedi 6 août à 12h42 son premier podium de course en solitaire sur le...

Lire la suite

29 juillet 2022

Solo Guy Cotten : Reprise de la course en solitaire pour les skippers Macif

Dans moins d’une semaine, le jeudi 4 août, les skippers Macif s’élanceront sur la ligne de départ de la Solo Guy...

Lire la suite