Haut de page

Bilan positif pour les Skippers Macif sur la Sardinha Cup 2019

La première épreuve officielle des Skippers Macif s’est achevée ce samedi 13 avril, à l’arrivée de la 3e et dernière manche de la Sardinha Cup à Saint Gilles Croix de Vie. Les inconnues étaient nombreuses avant cette première course du Figaro Bénéteau 3 et les skippers Macif tirent un bilan positif de cette première épreuve du Championnat de France Elite de Course au Large.

 

Martin Le Pape, accompagné par Charlie Dalin et par Thierry Chabagny sur la deuxième manche, prend la 7e place du classement général tandis que Pierre Quiroga, avec Yoann Richomme en co-skipper se classe 13e.

 

Réactions des marins à l’arrivée :

 

Pierre Quiroga, Skipper Macif 2019 : « Je ne m’étais fixé aucun objectif de résultat sur cette épreuve.  Je sais que l’on aurait pu mieux faire en évitant quelques bêtises, notamment dans des choix de voile, mais c’est également comme cela que l’on apprend ! Je suis venu avec un objectif de découverte et d’apprentissage et il est pleinement atteint ! En revanche, nous sommes plusieurs à avoir fait une mauvaise interprétation de la jauge concernant les contenants liquides autorisés à bord. Le jury m’a pénalisé de 4 points à l’arrivée pour avoir embarqué une bouteille d’1,5 litres en trop à bord de mon bateau. C’est dommage et c’est une erreur idiote, mais cette Sardinha Cup servait également à cela : éclaircir des zones d’ombre dans un règlement tout neuf. Maintenant que cette épreuve est terminée, on va se focaliser sur les navigations en solitaire pour être prêt pour la prochaine épreuve : la Solo Maitre CoQ aux Sables d’Olonne dans une quinzaine de jours… Il ne va pas falloir chômer ! »

 

Yoann Richomme, co-skipper de Pierre Quiroga : « C’était une super expérience de naviguer avec Pierre. Le bateau va très bien et on s’est bien amusé. J’aurais cependant aimé atteindre un meilleur résultat, faire un top 10 par exemple, car nous en avions les moyens. Mais on a fait quelques bêtises, et avec le gros niveau du plateau, tu le payes tout de suite ! C’est un circuit de très haut niveau et cela donne presque envie de revenir faire la Solitaire Urgo le Figaro ! »

 

Martin Le Pape, Skipper Macif 2017 : « Je suis content de terminer 7e de cette épreuve. C’est un bon résultat. Mon objectif était de me comparer aux autres sur cette Sardinha Cup : le bateau va bien et j’ai identifié des zones à améliorer, notamment sur une de mes voiles (gennaker) qui est plus petite que certains concurrents. Nous avions donc un déficit de vitesse à certains moments, et c’est assez frustrant de se faire doubler sur l’eau en vitesse pure sans pouvoir agir en conséquence. Nous allons donc retravailler cela avant la Solitaire du Figaro. En tous cas c’était une très bonne mise en jambe ! »

 

Charlie Dalin, co-skipper de Martin Le Pape : « Il y a eu du bon et du moins bon sur cette dernière manche. Le bateau va vite sous génois et au portant et Martin commence à le connaître vraiment bien. Le seul point négatif est le gennaker, avec un vrai manque de surface. Nous avons perdu beaucoup de terrain sur le long bord entre Arcachon et l’île d’Yeu à cause de ça, que nous avons réussi à compenser en gérant bien les rotations de vent et en tricotant au bon endroit. Le bateau est intéressant, mais tellement différent de ce à quoi nous sommes habitués sur le circuit Figaro. Avant, nous ne faisions qu’un avec la machine, tandis que là, nous passons plus de temps à réfléchir aux réglages et à analyser le comportement du bateau. Les mécanismes changent et la navigation est plus éprouvante qu’en Figaro Bénéteau 2. Ce ne sera pas une mince affaire de naviguer en solitaire ! »

 

Les deux Figaro Skipper Macif reprendront la mer dimanche et lundi pour rentrer à Port-la-Forêt où le programme d’entraînement continue.
Dès mardi, Martin Le Pape participera à un stage de 3 jours en solitaire au sein du Pôle Finistère Course au Large tandis que le bateau de Pierre Quiroga sera sorti d’eau pour une petite révision : « Nous avons tapé quelques bouées de pêcheurs pendant la nuit et cela a fait quelques impacts sur la quille. » Les deux bateaux, et skippers, seront ainsi fins prêts pour la prochaine épreuve, en solitaire cette fois, la Solo Maître CoQ dont le coup d’envoi sera donné le 29 avril prochain aux Sables d’Olonne.

 

Pour le classement général complet, cliquez-ici 

Partager l'article

25 septembre 2020

[Vidéo] La Solitaire du Figaro : le bilan

Des coups tactiques, des coups du sort, des petits bonheurs, des grands progrès et une équipe soudée... Retour sur La Solitaire du Figaro, une épreuve...

Lire la suite

23 septembre 2020

Clap de fin de La Solitaire du Figaro 2020 : l’heure du bilan pour les skippers Macif

La mythique Solitaire du Figaro, qui fêtait sa 51ème édition cette année, s’est terminée ce week-end à...

Lire la suite

19 septembre 2020

La Solitaire du Figaro 2020 : dernier acte incertain

Ce samedi 19 septembre à 19h15, les skippers Macif prendront le départ de l’ultime étape de La Solitaire du Figaro...

Lire la suite