Haut de page

Arrivées des skippers Macif sur la 1e étape de la Douarnenez-Gijón

Pierre Quiroga, Skipper Macif 2019, a franchi la ligne d’arrivée de la 1e étape de Douarnenez Gijón en 4e position ce mercredi 7 août à 16h20 , soit un peu plus de deux heures derrière le vainqueur du jour, Xavier Macaire (Groupe SNEF).

 

Après plus de trois jours de course dans des conditions météorologiques très variées, Pierre revient sur cette 1e étape : « Je suis content de ce résultat. Cela prouve que je suis dans le match ! Finalement, le format de cette première étape était idéal et elle n’était pas trop courte ! Malgré tout, on ressent encore la fatigue de la Solitaire du Figaro. Je suis content de ma navigation car il y a du bon niveau sur l’eau. Tout le monde essaye des décalages, des trajectoires différentes et cela rend la confrontation très sympa !

 

J’étais bien dans le match au départ, à naviguer dans les cailloux pour me protéger du courant. Le paysage était vraiment magnifique ! On a fait une belle bataille de virements, il fallait bien se positionner dans le vent faible et c’était très intéressant techniquement. J’ai été un des premiers à être freiné par la pétole et le courant traversier la première nuit. J’ai donc décidé de rester dessous pour attaquer le front, et ai viré dans les premiers.

 

Je m’en suis bien sorti jusqu’à hier matin. A 12 milles nautiques de la 1e porte, je me suis retrouvé coincé sous un nuage qui m’a freiné pendant près d’une heure. Ça m’a éloigné des deux premiers et je savais que ça partirait par devant ensuite. Il n’était plus possible de grapiller le moindre mille. Cela fait du bien de concrétiser un peu le travail fourni sur l’eau et j’espère concrétiser encore plus sur la 2e étape. ! »

 

Martin Le Pape est quant à lui arrivée en treizième position sur la ligne à Gijòn en franchissant la ligne à 21h 45mn 56s.

 

« Je voulais gagner ! » entame Martin à son arrivée à Gijón, « donc j’ai pris un risque ! C’est inhabituel chez moi mais l’enjeu est minime et je suis parti dans mon option sans contrôler la flotte. Sur le bord de portant, mes routages me faisaient passer plus à l’est mais les prévisions n’étaient pas réellement conformes… je me suis retrouvé dans une énorme zone sans vent, avec les voiles qui claquaient, de la houle, de la pluie… c’était l’enfer ! Mais je ne suis pas si déçu car cette décision était prise en mon âme et ma conscience. C’était l’occasion de tenter ! D’habitude j’aurais joué gagne petit, mais je n’aurais jamais pu rattraper Xavier Macaire et Tom Laperche !

En même temps, rien ne s’est réellement bien passé sur cette étape ! Mis à part l’excellent départ que je prends, il m’est ensuite arrivé plein de petites misères : mon jetboil est tombé à l’eau donc je ne pouvais rien manger de chaud, mon gennaker est également passé à l’eau et j’ai mis une heure pour le récupérer, j’ai cassé ma connectique d’antenne ne me permettant plus de recevoir les fichiers météo correctement… Rien n’allait dans le bon sens mais je n’ai jamais perdu l’envie ! J’essaierai de faire mieux sur la 2e étape ! »

 

Le départ de la 2e étape retour vers Douarnenez sera donné le dimanche 11 août prochain.

 

Partager l'article

18 octobre 2019

Erwan Le Draoulec devient le Skipper Macif 2020

Ce matin, au Pôle Finistère Course au Large, à Port-La-Forêt, après une semaine intense de sélection, le jury du programme d'accompagnement de la...

Lire la suite

18 octobre 2019

JOUR 5 / Jour J pour les 3 candidats en lice !

Ils ont tout donné cette semaine sur les différentes épreuves préparées par le Pôle Finistère Course au Large ! Pour cette dernière journée à...

Lire la suite

17 octobre 2019

JOUR 4 / La sélection Skipper Macif vue par …

Quatrième jour de la sélection Skipper Macif 2020 pour les 3 candidats, Erwan Le Draoulec, Gaston Morvan et Achille Nebout. Au programme aujourd'hui :...

Lire la suite