Haut de page

[APIVIA sur le Vendée Globe] LA RÉTRO DE LA SEMAINE #9

Dimanche 08 novembre, Charlie Dalin a pris le départ du Vendée Globe à bord d’APIVIA. Pour suivre sa progression sur la course, nous vous donnons rendez-vous sur www.macifcourseaularge.com, tous les vendredis pour une rétro de sa semaine qui reprendra au jour le jour les meilleurs extraits de sa course en son, texte ou image. Décryptage de la 9è semaine. 

VENDREDI 1er JANVIER

Position : 2è

Pour ce premier jour de l’année, le 54e jour de mer sur le Vendée Globe, à 430 milles du cap Horn, Charlie Dalin est en train de réussir son échappée. Sa petite avance, doublée d’un gros coup d’accélérateur sur les dernières 48 heures, lui a permis de se maintenir à l’avant de la dépression secondaire qui l’entraine aujourd’hui vers la sortie des mers du Sud. Dans un vent de Nord-Nord-Ouest de 25 nœuds, il progresse à 16/18 nœuds vers la pointe de l’Amérique du Sud.

 

A voir : [Vendée Globe] Bienvenue en 2021

 

SAMEDI 2 JANVIER

 

Position : 2è

APIVIA va doubler le cap Horn, dernier des grands caps des mers du Sud. A défaut de champagne pétillant, c’est une fin d’océan Pacifique bouillonnant qui va accompagner Charlie, pour son retour dans l’Atlantique ! Un cap des Tempêtes digne des livres d’histoire pour les deux bateaux leader du Vendée Globe qui vont, de concert, faire face à un dernier baroud d’honneur puissance XXL…

 

A écouter : [Vendée Globe] – Vacation du bord – « J’ai hâte de retrouver notre cher océan Atlantique. »

DIMANCHE 3 JANVIER

Position : 2è

Ce matin à 5h39 (heure française) c’était au tour de Charlie de franchir le dernier des trois sommets du tour du monde, 15 heures derrière la coque rouge de Maître CoQ IV. Premier à Bonne Espérance, premier à Leeuwin, deuxième au cap Horn… le skipper d’Apivia est proche du sans faute. Le combat singulier qui va l’opposer à Yannick Bestaven tout au long d’une remontée de l’Atlantique très complexe s’annonce passionnant.


A voir
: [Vendée Globe] Résumé de la huitième semaine

LUNDI 4 JANVIER

Position : 2è

En tête de flotte, les conditions météorologiques sont maintenant plus calmes mais bien plus casse-têtes. Charlie se trouve à 195 milles de Yannick Bestaven (Maître CoQ), et la suite s’annonce compliquée : les deux skippers font une route vers l’Est pour contourner un anticyclone dans le nord des îles Falklands qui a tendance à s’étaler… dans l’Est. L’idée est de ne pas traîner dans les parages pour dépasser au plus vite cette zone de hautes pressions qui risque de complètement fermer la route en fin semaine !

 

Néanmoins, une surprise a égayé la journée de Charlie. La Royal Air Force a survolé APIVIA ! L’issue de cette rencontre ? De magnifiques clichés de l’IMOCA (à retrouver sur les réseaux sociaux d’Apivia Voile).

 

A voir : [Vendée Globe] – Survol de la Royal Air Force

MARDI 5 JANVIER

Position : 2è

Après les prises de ris dans la grand-voile et les changements de voile d’avant toujours plus petites, voilà que l’ensemble de la garde-robe estivale d’APIVIA est, de nouveau, sollicité. APIVIA glisse ce jour le long de la zone des glaces dans un flux modéré d’Ouest de 15 nœuds, avec pour volonté de contourner une vaste barrière anticyclonique qui barre la route plein Nord. Une route contrainte et obligée pour APIVIA qui pointe ce matin à 209,19 milles (387,42 km) dans le sillage du leader, Yannick Bestaven (Maître CoQ).

 

A lire : Du tout au rien pour APIVIA

MERCREDI 6 JANVIER

Position : 2è

L’Atlantique Sud fait des siennes et mène la vie dure à APIVIA, qui se doit de composer avec un anticyclone en travers de la route. Pas le choix, Charlie pique de l’étrave dans le ventre mou de la haute pression pour la traverser le plus vite possible. A noter que Charlie, dans ces conditions de vent très légères, en a profité pour monter en haut du mât d’APIVIA pour réparer une pale de sa girouette. A tout malheur est bon…

 

A voir : [Vendée Globe] Intervention en tête de mât

JEUDI 7 JANVIER

Position : 2è

Après avoir franchi le cap Horn ce 3 janvier en deuxième position à 14 heures et 56 minutes de Yannick Bestaven, Charlie Dalin piste sans relâche la trace de l’actuel leader échappé depuis le 15 décembre au large de l’Australie. APIVIA a alors d’abord marqué son retour dans l’Atlantique par une offensive stratégique audacieuse en choisissant une route plus directe, le faisant passer par le détroit de Le Maire quand son concurrent choisissait une route orientale. Mais soixante-douze heures et un anticyclone placé au Nord des Îles Falkland plus tard, les phénomènes météos ont accentué le retard que porte Charlie sur Yannick Bestaven à 411 milles marins ce jeudi matin. Heureusement, la route vers les Sables d’Olonne est encore longue et semée d’embûches…

 

A lire : APIVIA, vers une folle remontée

Pour suivre l’actualité d’APIVIA sur le Vendée Globe, restez connectés !

Via le site internet : apivia.fr/voile

La page Facebook : Apivia Voile – Charlie Dalin
La page Instagram : Apivia Voile

Le compte Twitter : @ApiviaVoile

Partager l'article

14 mai 2021

En route vers le cap Finisterre !

Avec bientôt 40 heures et 400 milles de navigation au compteur, le tandem skippers Macif entame sa 2ème journée à bord du Figaro 37 sur la Transat en Double Concarneau – Saint-Barthélemy....

Lire la suite

12 mai 2021

Bon départ pour les skippers Macif sur la Transat en Double Concarneau – St-Barthélémy

C'est finalement ce mercredi 12 mai 2021 à 19h que nos Skippers Macif, Pierre Quiroga et Erwan Le Draoulec, se sont...

Lire la suite

11 mai 2021

Les skippers Macif prêts à conquérir l’Atlantique !

Dès demain 17h00, les skippers Macif prendront le départ de la Transat en Double Concarneau – Saint-Barthélemy....

Lire la suite