Haut de page

[APIVIA sur le Vendée Globe] LA RÉTRO DE LA SEMAINE #8

Dimanche 08 novembre, Charlie Dalin a pris le départ du Vendée Globe à bord d’APIVIA. Pour suivre sa progression sur la course, nous vous donnons rendez-vous sur www.macifcourseaularge.com, tous les vendredis pour une rétro de sa semaine qui reprendra au jour le jour les meilleurs extraits de sa course en son, texte ou image. Décryptage de la 6è semaine. 

VENDREDI 25 DÉCEMBRE

Position : 1er

L’ambiance est à la fête à bord d’APIVIA. En ce jour de Noël, le premier en mer pour Charlie, le skipper APIVIA découvre les cadeaux concoctés par ses proches avant le départ : un sudoku, un beau dessin, des bonbons, un livre, un Rubik’s Cube, un soin du visage et… un retour à la première place !

 

A voir : Passage du Père Noël à bord d’APIVIA

 

SAMEDI 26 DÉCEMBRE

 

Position : 2e

Et dire que certains scénarios punissaient potentiellement APIVIA et Charlie, cette fin de semaine, de possibles écarts de 200 à 800 milles avec la tête de la course… Il n’en est rien, loin de là ! 30,9 petits milles (57,28 km) d’avance pour Yannick Bestaven (Maître CoQ) ce matin 9h00, qui est revenu se caler près de la route directe, reprenant la tête de la course à APIVIA. Charlie est au contact et n’a jamais cessé de mettre APIVIA dans l’avancée, gérant discrètement, mais remarquablement bien, cet anticyclone. Chapeau bas !

 

A lire : Discret et efficace coup de maître pour APIVIA

DIMANCHE 27 DÉCEMBRE

Position : 2e

Ce dimanche, après sept semaines pleines de course, et tandis que les routes des leaders ont fini par converger, Yannick Bestaven mène la flotte avec 101 milles d’avance devant Charlie  qui, discrètement mais sûrement, mène la résistance. Présent dans le top 3 du Vendée Globe sans discontinuer depuis le classement de 9 heures du 18 novembre dernier,  il s’impose jour après jour comme un prétendant à la victoire. Si le skipper APIVIA a réussi à maintenir un écart d’une dizaine d’heures avec le leader, c’est parce que lui aussi a vraiment bien travaillé.


A voir
: Résumé de la septième semaine

LUNDI 28 DÉCEMBRE

Position : 2e

Cette neuvième édition du Vendée Globe, digne d’un scénario hollywoodien, réserve sans doute encore de belles surprises tant la densité de navigateurs solitaires est importante à moins d’une semaine de course du dernier cap mythique à passer, le redoutable « Horn ». Pour Charlie Dalin, bien acclimaté au rythme de l’épreuve et au froid, la perspective de franchir ce dernier point de parcours en une « étape de La Solitaire » décuple son enthousiasme. Très bien positionné dans le sillage du leader, Yannick Bestaven, à 98 milles marins, le Havrais s’attend à une rude journée de brise dans le Sud austral. Pour gagner, rien ne sert de courir, il faut partir à point disait Jean de La Fontaine…

 

A lire : APIVIA file sereinement vers le cap Horn

MARDI 29 DÉCEMBRE

Position : 2è

Une maille à l’envers, une maille à l’endroit… Les écarts jouent les aiguilles à tricoter en ce moment le long de la Zone d’Exclusion Antarctique. APIVIA pointe ce matin 9h00 à 91,3 milles (169 km) de Yannick Bestaven (Maître CoQ) et gagne 45 milles sur la journée d’hier. Charlie consolide également sa 2e place et compte 74,3 milles (137,6 km) d’avance sur Thomas Ruyant (LinkedOut), comparé aux petits 30 milles (55,5 km) qui le séparaient hier même heure. Si Charlie peut s’en féliciter, la question du jour reste par contre d‘actualité : comment gérer cet anticyclone qui vient lentement et sûrement se placer juste devant l’étrave ?

 

A lire : À dos de dépression pour APIVIA

 

MERCREDI 30 DÉCEMBRE

Position : 2è

APIVIA peut, enfin, progresser cap vers le Horn dans un vent soutenu de Nord-Ouest, généré par un front dépressionnaire bienfaisant. Les vitesses grimpent, Charlie accroche à 5h ce matin 19,51 nœuds (36,13 km/h) de vitesse et ne compte que 126,87 milles (234,96 km) de retard sur le leader, Yannick Bestaven (Maître CoQ). Deux objectifs dans l’étrave d’APIVIA : rester calé dans ce front le plus longtemps possible et le cap Horn, qui pourrait être doublé dans 4 à 5 jours.

 

A lire : APIVIA sur le front !

JEUDI 31 DÉCEMBRE

Position : 2è

Le bout du tunnel… En ce dernier jour de l’année 2020, Charlie Dalin profite d’une météo favorable pour débrider son APIVIA qui file à toute vitesse vers la sortie du Pacifique symbolisée par le mythique et hostile cap Horn qu’il devrait doubler dans la nuit de samedi. Bâbord amures et par conséquent en appui sur son foil opérationnel jusqu’au dernier passage clé du Vendée Globe, le skipper havrais retrouve tout le potentiel de son IMOCA qu’il pilote pied au plancher vers la sortie du long tunnel incarné par le long diptyque : océan Indien – océan Pacifique. Ce jeudi, Charlie est le plus rapide de la flotte avec 20,7 nœuds de moyenne sur 24 heures pour 496,7 milles marins avalés et pointe à seulement 133 milles du leader Yannick Bestaven. La porte de sortie n’est plus très loin…

 

A lire : APIVIA, un cap Horn épicé pour commencer l’année

Pour suivre l’actualité d’APIVIA sur le Vendée Globe, restez connectés !

Via le site internet : apivia.fr/voile

La page Facebook : Apivia Voile – Charlie Dalin
La page Instagram : Apivia Voile

Le compte Twitter : @ApiviaVoile

Partager l'article

26 juillet 2021

Les skippers Macif prêts pour la Solitaire du Figaro

Ce samedi 24 juillet, Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) et Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) ont franchi respectivement 7e et 11e la ligne d’arrivée...

Lire la suite

21 juillet 2021

Solo Guy Cotten 2021 : Un titre remis en jeu pour la reprise du solitaire

Demain à 15h08, les skippers Macif, accompagnés de leurs 31 concurrents, prendront le départ de la Solo Guy Cotten 2021. Ils navigueront sur un parcours de...

Lire la suite

12 juillet 2021

[Photos] Tour de Bretagne à la Voile 2021

Pierre et Erwan terminent la dernière épreuve en deuxième position, une performance qui leur permet de prendre des places au classement général et de...

Lire la suite