Haut de page

[APIVIA sur le Vendée Globe] LA RÉTRO DE LA SEMAINE #7

Dimanche 08 novembre, Charlie Dalin a pris le départ du Vendée Globe à bord d’APIVIA. Pour suivre sa progression sur la course, nous vous donnons rendez-vous sur www.macifcourseaularge.com, tous les vendredis pour une rétro de sa semaine qui reprendra au jour le jour les meilleurs extraits de sa course en son, texte ou image. Décryptage de la 6è semaine

VENDREDI 18 DÉCEMBRE

Position : 2e

Contacté en début de matinée par les organisateurs, Charlie Dalin avait plein de raisons de se réjouir ! Il raconte : « Quelques heures après avoir franchi la frontière entre le Pacifique et l’Indien, tout s’est assagi. C’est étonnant ! Comme s’il y avait une vraie barrière… J’ai une mer vraiment plus facile à gérer. »

 

A écouter : Vacation du bord – « Il y a l’état de la mer, les grains qui s’enchaînent… »

 

 

SAMEDI 19 DÉCEMBRE

 

Position : 2e

Belles et rectilignes sont les trajectoires d’APIVIA qui glisse le long de la Zone d’Exclusion Antarctique. Pointé hier même heure à 109 milles de Yannick Bestaven (Maître COQ), Charlie est ce matin à… 45,4 milles (84 km) dans le sillage du bateau rouge. Des conditions 100% régate que Charlie affectionne, avec pour terrain de jeu le Sud de la Nouvelle-Zélande et un océan Pacifique compréhensif. Passionnant…

 

A voir : [Vendée Globe] Changement d’océan

DIMANCHE 20 DÉCEMBRE

Position : 2e

Après un anticyclone qui va lui bloquer la route, Charlie devra gérer des vents d’Est et naviguer au près durant 48 heures ou plus. Mais en attendant, retour en images sur une semaine riche en émotions pour le skipper APIVIA avec une réparation de la cale base de son foil et un retour en deuxième position du Vendée Globe.


A voir
 : [Vendée Globe] Résumé de la sixième semaine

LUNDI 21 DÉCEMBRE

Position : 2e

Après une semaine mouvementée marquée par son avarie de cale basse de foil bâbord lundi dernier, Charlie Dalin a pu reprendre sa route et entrer dans l’Océan Pacifique dans la peau du « chasseur » à 136 milles marins ce midi du leader « chassé », Yannick Bestaven. Si la tête de flotte du Vendée Globe passera d’ici peu sous la barre symbolique des 10 000 milles à parcourir, la retenue reste de mise tant la route d’ici les Sables d’Olonne est encore longue. Après le cap de Bonne Espérance et le cap Leeuwin, le prochain se positionne justement à la sortie du Pacifique et sera matérialisé par le passage tant redouté mais tant apprécié du mythique cap Horn d’ici une dizaine de jours. La sortie d’un long tunnel de plus d’un mois de mers hostiles.

 

A lire : APIVIA en course-poursuite dans le Pacifique

MARDI 22 DÉCEMBRE

Position : 2è

Une maille à l’envers, une maille à l’endroit… Les écarts jouent les aiguilles à tricoter en ce moment le long de la Zone d’Exclusion Antarctique. APIVIA pointe ce matin 9h00 à 91,3 milles (169 km) de Yannick Bestaven (Maître CoQ) et gagne 45 milles sur la journée d’hier. Charlie consolide également sa 2e place et compte 74,3 milles (137,6 km) d’avance sur Thomas Ruyant (LinkedOut), comparé aux petits 30 milles (55,5 km) qui le séparaient hier même heure. Si Charlie peut s’en féliciter, la question du jour reste par contre d‘actualité : comment gérer cet anticyclone qui vient lentement et sûrement se placer juste devant l’étrave ?

 

A voir : Passage de l’antiméridien à bord d’APIVIA

 

MERCREDI 23 DÉCEMBRE

Position : 2è

Hautes pressions pour APIVIA et ce, dans tous les sens du terme… Si Charlie pointe ce matin à 94,6 milles (175,2 km) du leader Yannick Bestaven (Maître CoQ), soit un retard quasi-identique à celui d’hier, ce sont avant tout les vitesses de déplacement d’APIVIA qu’il va falloir observer ses prochaines heures et ses prochains jours. Cet énorme anticyclone va progressivement abattre son jeu et jeter ses cartes sur le tapis bleu pour plonger la tête de la course dans une masse sans vent. Un coup de poker où le bluff n’aura pas sa place et où tous les coups ne seront pas gagnants…

 

A lire : Hautes pressions pour APIVIA

JEUDI 24 DÉCEMBRE

Position : 2è

Si le Père Noël existe, il pourrait offrir à Charlie Dalin le plus beau des cadeaux : une sortie express de l’anticyclone qui lui permettrait de s’échapper voire de dépasser le leader, Yannick Bestaven, après une option Sud osée mais réfléchie qui semble payante au pointage ce midi. Les deux autres protagonistes du trio de tête ont tous choisi de parier sur une route plus Nord pour tenter de s’extirper des vents faibles et prendre la poudre d’escampette vers le cap Horn. Passé sous la barre symbolique des 10 000 milles de l’arrivée, APIVIA continue de réduire l’écart avec le premier, pointé à seulement trente milles marins au classement de 12h. Noël s’annonce pacifique et décisif.

 

A lire : APIVIA, un Noël osé pour s’extirper

Pour suivre l’actualité d’APIVIA sur le Vendée Globe, restez connectés !

Via le site internet : apivia.fr/voile

La page Facebook : Apivia Voile – Charlie Dalin
La page Instagram : Apivia Voile

Le compte Twitter : @ApiviaVoile

Partager l'article

26 juillet 2021

Les skippers Macif prêts pour la Solitaire du Figaro

Ce samedi 24 juillet, Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) et Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) ont franchi respectivement 7e et 11e la ligne d’arrivée...

Lire la suite

21 juillet 2021

Solo Guy Cotten 2021 : Un titre remis en jeu pour la reprise du solitaire

Demain à 15h08, les skippers Macif, accompagnés de leurs 31 concurrents, prendront le départ de la Solo Guy Cotten 2021. Ils navigueront sur un parcours de...

Lire la suite

12 juillet 2021

[Photos] Tour de Bretagne à la Voile 2021

Pierre et Erwan terminent la dernière épreuve en deuxième position, une performance qui leur permet de prendre des places au classement général et de...

Lire la suite