Haut de page

[APIVIA sur le Vendée Globe] LA RÉTRO DE LA SEMAINE #11

Dimanche 08 novembre, Charlie Dalin a pris le départ du Vendée Globe à bord d’APIVIA. Pour suivre sa progression sur la course, nous vous donnons rendez-vous sur www.macifcourseaularge.com, tous les vendredis pour une rétro de sa semaine qui reprendra au jour le jour les meilleurs extraits de sa course en son, texte ou image. Décryptage de la 11è semaine.

VENDREDI 15 JANVIER

Position : 1er

 

Enfin les alizés ! Après plusieurs jours de vent faible que le front froid semi-permanent de Cabo Frio générait, l’arrivée des vents alizés par l’Est apparait comme une bénédiction pour Charlie qui fut l’un des premiers à les toucher en cette fin de semaine. Même si ces vents s’avèrent instables, le skipper d’APIVIA se délecte de mener de nouveau la flotte.

 

« Je suis content de retrouver cette position. Il y a du monde pas loin derrière mais on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. On ne peut pas revenir sur Yannick et avoir les autres bateaux bloqués derrière. C’est normal que les autres soient revenus aussi donc à moi de gérer cela. Je suis d’autant plus content de retrouver la tête de la flotte après le problème que j’ai eu sur ma cale de foil il y a un mois dans l’océan Indien. Donc même si ce n’est pas mon bord favorable, je me bats, je manœuvre, je fais de la météo et je vais tout faire pour garder cette place. »

 

A voir : [Vendée Globe] Derniers milles dans l’hémisphère sud

 

SAMEDI 16 JANVIER

Position : 1er

 

Bascule dans l’hémisphère Nord, attaque du Pot au Noir… ce week-end terrien sera sous haute pression pour Charlie et APIVIA. Psychologiquement déjà, avec ce retour « la tête à l’endroit » et, tactiquement avec ce Pot au Noir que Charlie voit comme un possible passage à niveau. Même si les écarts restent minimes, APIVIA impose son rythme et mène ce dernier round en entrant sur ce dernier ring Atlantique en leader.

 

A voir : [Vendée Globe] De retour dans l’hémisphère nord

 

DIMANCHE 17 JANVIER

Position : 1er

 

Entré en tout début d’après-midi dans les débuts d’un alizé de Nord-Est à hauteur de Cayenne, Charlie en a presque terminé avec un Pot au Noir qui, tout compte fait, n’aura pas creusé tant d’écart que ça. Au classement de 15 heures, le skipper APIVIA était en tête au classement, pour la 168e fois depuis le départ. Il comptait 11,4 milles d’avance sur son dauphin, Louis Burton, et 55,6 milles sur le troisième, Thomas Ruyant.

 

A voir : [Vendée Globe] Résumé de la dixième semaine

LUNDI 18 JANVIER

Position : 1er

 

Dans moins de 10 jours, les premiers marins de ce neuvième Vendée Globe devraient toucher terre… Rien ne leur a facilité ce Tour du Monde à l’image de ce Pot au Noir qui s’annonçait docile et qui s’avéra rude et piégeux. Sorti de ce traquenard en position de leader, Charlie Dalin a conservé son décalage dans l’Est auquel il croit à long terme face à son adversaire direct, Louis Burton, localisé plus à l’Ouest à 48 milles derrière. Le groupe de poursuivants n’a pas baissé les armes pour autant et la stratégie de contournement de l’anticyclone des Açores pourrait bien rebattre les cartes avant d’ajuster la trajectoire finale vers les Sables d’Olonne.

 

A lire : APIVIA, leader de la bataille de l’hémisphère Nord

MARDI 19 JANVIER

Position : 1er

 

APIVIA progresse à vitesse soutenue dans les alizés de Nord-Est et accroît son leadership au classement de 9 heures, avec 105,25 milles (194,92 km) d’avance sur Thomas Ruyant (LinkedOut), nouveau 2e. Charlie progresse, calé sur la route, cap sur la dernière barrière anticyclonique de ce Vendée Globe, distante à ce jour de 750 milles (1 389 km). Une vraie course-poursuite pour attraper en premier le flux de Sud-Ouest qui permettrait ensuite de glisser au portant vers les Sables d’Olonne.

 

A voir : [Vendée Globe] La remontée des alizés de l’hémisphère Nord

 

MERCREDI 20 JANVIER

Position : 1er

 

APIVIA reste leader de ce Vendée Globe et compte 119,03 milles (220,44 km) d’avance sur Louis Burton (Bureau Vallée 2). Journée sous haute surveillance aujourd’hui puisque Charlie va quitter les alizés de Nord-Est pour attaquer la zone de haute pression, placée à 200 milles (370 km) sous la latitude de l’archipel Canarien. Le but ?  Traverser cette zone le plus vite possible pour attraper le grand bal des dépressions Atlantique qui le poussera jusqu’aux Sables d’Olonne.

 

A écouter : [Vendée Globe] Vacation du bord – « L’arrivée est encore loin »

JEUDI 21 JANVIER

Position : 1er

 

A plus ou moins une semaine de l’arrivée, Charlie se projette sur la fin de course :

« J’ai choisi l’intérieur du virage et on verra ce que ça donne par rapport à Louis (Burton) qui a opté pour l’extérieur. Mais je pense qu’on va se retrouver sous les Açores : les routages deviennent de plus en plus précis et théoriquement, j’arriverai aux Sables d’Olonne entre le 27 et le 28 janvier. Mais il va falloir enchaîner les empannages et les changements de voile : il y aura encore du travail d’ici l’arrivée et il faudra bien gérer les fronts, les bascules… »

 

A voir : Photos du bord

Pour suivre l’actualité d’APIVIA sur le Vendée Globe, restez connectés !

Via le site internet : apivia.fr/voile

La page Facebook : Apivia Voile – Charlie Dalin
La page Instagram : Apivia Voile

Le compte Twitter : @ApiviaVoile

Partager l'article

4 mars 2021

Une saison 2021 engagée pour les skippers Macif !

Déjà plus d’un mois que les entraînements à bord des Figaro Skipper Macif ont repris. Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) et Erwan Le Draoulec (Skipper...

Lire la suite

26 février 2021

Paul Meilhat : « La transat en double, un baptême du feu pour Pierre ! »

Les entraînements des skippers Macif vont bon train ces dernières semaines en Bretagne. Et pour se préparer de manière optimale à la première grosse...

Lire la suite

17 février 2021

Entre double et solitaire, 2 temps forts pour les skippers Macif en 2021

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la saison 2021 sera dense ! Et pour cause, le calendrier de Pierre Quiroga et Erwan Le Draoulec compte pas moins...

Lire la suite