Haut de page

Les anciens Skippers

Gérald Véniard – Skipper Macif 2008

Ses débuts dans la voile

Gérald tire ses premiers bords sur le voilier familial avant même de savoir marcher. Il découvre alors l’Optimist et sera champion d’Ile de France. En 2006, après 3 ans seulement sur le circuit Figaro Bénéteau, il remporte 3 des 4 étapes de la mythique Solitaire. Avant lui, seuls quatre marins d’exception ont réalisé cet exploit : Yves Parlier en 1991, Alain Gautier en 1988, Philippe Poupon en 1985 et Patrick Eliès en 1979. Sa réussite sportive ? Gérald la doit à son travail, son intuition, sa capacité à repousser ses limites, mais aussi à son plaisir d’être en mer.

Ses années Macif

Il franchit un nouveau cap dans sa carrière en 2008 en rejoignant le programme Skipper Macif. Souhaitant s’impliquer auprès de jeunes marins, la Macif lance en effet un dispositif d’accompagnement des skippers. Gérald Véniard est le premier à bénéficier de cet encadrement sportif de haut niveau. Pendant deux saisons, il gagne en expérience et s’octroie la 5e place du Championnat de France Elite de Course au Large en solitaire en 2010.

Son après Macif

Depuis la fin du programme skipper Macif, Gérald poursuit la navigation sur son support de prédilection, le Figaro. Il enchaîne les bonnes performances s’illustrant notamment à plusieurs reprises sur la Transat AG2R La Mondiale ; 2e en 2010, 3e en 2012 et 6e en 2014.

Eric Péron – Skipper Macif 2009

Ses débuts dans la voile

Après plus de 15 ans passés à régater à haut niveau sur le circuit Olympique, Éric a tourné son regard vers le large. Le piment de l’aventure le séduit. Lui, le régatier, ne se voit plus s’enfermer dans la « routine » de l’olympisme ou du match race. Alors Éric s’accroche, avec peu de moyens, pour être présent sur le circuit Figaro Bénéteau. L’opportunité se dessine en 2006 avec la participation à sa première Solitaire du Figaro. 2008 marque un tournant pour le skipper. L’année commence en fanfare pour le jeune Breton qui signe une superbe troisième place dans la Transat AG2R.

Ses années Macif

En octobre de la même année, il remporte la sélection Skipper Macif 2009. Pendant une saison, il progresse aux côtés de l’expérimenté Gérald Véniard et de l’équipe de course au large de la Macif, devenant ainsi une valeur sûre du circuit Figaro. A force de persévérance et de travail, les premiers résultats tombent lors de la saison 2010. Eric se classe 6e du Championnat de France Elite de Course au Large en solitaire avec notamment une très belle 4e place sur la Solitaire du Figaro.

Son après Macif

Eric est aujourd’hui à la tête de sa propre entreprise ; Be One Team avec laquelle il est à la recherche de sponsors pour partir à la conquête du tour du monde en solitaire. Il continue en parallèle la navigation à haut niveau, côtoyant régulièrement les meilleurs marins de la planète. Il reste sur une magnifique 3e place sur la Volvo Ocean Race 2014/2015 avec l’équipage Dongfeng Race.

Paul Meilhat – Skipper Macif 2011

Ses débuts dans la voile

Paul Meilhat navigue depuis son plus jeune âge et obtient le titre de Champion de France Espoir Laser Junior en 2000. En 2008, il s’essaie au Figaro Bénéteau II et c’est le coup de foudre. Il intègre alors le Centre d’Entraînement Méditerranée de la Grande Motte (CEM). Avec très peu de moyens, Paul réussira à être au départ de la Solitaire du Figaro 2009 lors de laquelle il termine 2e bizuth. Faute d’un budget suffisant pour participer à la Solitaire du Figaro 2010, il préfère travailler à terre et conseille ses camarades du Pôle en stratégie, tout en se préparant activement à la sélection du Skipper Macif 2011… avec succès !

Ses années Macif

Sélectionné à l’automne 2010, Paul a brillamment porté les couleurs Skipper Macif sur le circuit Bénéteau, aux côtés d’Eric Péron puis de Fabien Delahaye. Pendant 3 ans, il s’imprègne de la culture course au large et gagne progressivement en performance. Sa première saison au sein du programme commence sur les chapeaux de roue avec une sixième place sur la Solitaire du Figaro. Encouragé par cet excellent résultat, il entame la saison suivante avec motivation et détermination. Formule payante, Paul enchaîne les bonnes performances ! 4e de la Transat AG2R avec Fabien Delahaye en 2011, il termine finalement 6e du Championnat de France de Course au Large en solitaire la même année.

Son après Macif

Fort de son expérience acquise avec le programme Skipper Macif et de sa victoire sur la Transat AG2R La Mondiale en 2014 avec Gwénolé Gahinet, il s’associe dans la foulée avec le groupe SMA. Tout s’enchaîne ensuite très vite pour Paul ; après une saison sur le circuit Figaro, il passe sur le circuit Imoca avec comme point d’orgue une participation au Vendée Globe 2016.

Fabien Delahaye – Skipper Macif 2012

Ses débuts dans la voile

C’est lors d’une sortie scolaire que Fabien Delahaye se laisse séduire par un univers jusque-là encore inconnu pour lui. Il fait alors ses premiers pas dans l’univers marin en Optimist. A force de travail et d’abnégation, il progresse rapidement et intègre l’Equipe de France Jeune et le pôle Espoir de Ouistreham, dans sa région natale. En 2011, il succède à François Gabart et devient Champion de France de Course au Large en solitaire. À l’automne de la même année, son fort potentiel de progression et sa capacité à travailler en équipe lui ouvrent les portes de l’équipe Skipper Macif.

Ses années Macif

C’est donc avec beau palmarès en Figaro Bénéteau 2 à son actif que Fabien est sélectionné dans le cadre du programme Skipper Macif. Pendant trois saisons, il enchaîne les bonnes performances aux côtés de Paul Meilhat et intègre systématiquement le top 5 des compétitions auxquelles il participe. 4e de la Solitaire du Figaro, 2e de Le Havre Allmer Cup, il accroche une belle 4e place au Championnat de France de Course au Large en solitaire en 2012. La saison suivante, il monte sur la 3e place du Championnat et remporte la Transat Jacques Vabre 2013, à bord du Class40 GDF SUEZ de Sébastien Rogues.

Son après Macif

Après six années à jouer les premiers rôles en Figaro, Fabien aspire à naviguer sur d’autres supports pour vivre d’autres expériences. Il franchi ainsi un cap en 2015 en rejoignant la catégorie Imoca  A défaut de trouver des partenaires pour un projet personnel, il intègre l’écurie St-Michel Virbac en tant que responsable de la performance du bateau avec un rêve en tête : participer au Vendée Globe 2020.

Yoann Richomme – Skipper Macif 2014

Ses débuts dans la voile

Naviguant depuis son plus jeune âge, c’est à l’occasion d’une traversée de l’Atlantique en famille, en 2000 que Yoann se découvre une passion pour la voile. En 2003, il décide, pendant ses études d’architecture navale à Southampton, de monter un projet étudiant sur le Tour de France à la Voile. Manager du projet, skipper et armateur du bateau, Yoann participera ainsi à 3 éditions de ce rendez-vous estival. Une fois diplômé en 2006, le skipper décide d’intégrer le monde de la course au large, en devenant d’abord préparateur de bateaux de course. En 2010, déterminé à intégrer durablement le circuit Figaro Bénéteau, Yoann décroche un petit budget de la part de DLBC. Dès ses premiers bords sur le circuit, Yoann fait preuve de coups d’éclats, comme sa victoire sur sa première régate : la Transmanche Aber Wrac’h et termine 2e bizuth de la Solitaire du Figaro 2010.

Ses années Macif

C’est en octobre 2013, après avoir participé à 3 sélections (2011 contre Paul Meilhat et en 2012 contre Fabien Delahaye) que Yoann Richomme intègre finalement le programme Skipper Macif. Avec la Macif, il enchaîne les bonnes performances, avec notamment à son actif une belle 2e place lors de la Transat AG2R La Mondiale en 2014 et une 3e place sur le Generali Solo 2015. En septembre 2015, le jury Skipper Macif reconduit Yoann pour une année supplémentaire : il fait ainsi de nouveau équipe avec Charlie Dalin sur le circuit Figaro Bénéteau pour la saison 2016, la meilleure de sa carrière. Il remporte la Solitaire Bompart –Le Figaro en juillet 2016 et monte sur la 2e place du podium à deux reprises sur la Le Havre Allmer Cup et la Douarnenez Horta Solo. Au final, il termine l’aventure Skipper Macif de la plus belle des manières, s’adjugeant la 2e place du Championnat de France de Course au Large en solitaire derrière Charlie Dalin.

Partager l'article
  • Facebook
  • Facebook