Haut de page

Les skippers Macif, Charlie Dalin et Martin Le Pape à moins d’un mois du départ de la Solitaire URGO Le Figaro

Le coup d’envoi majeur de la saison 2018 de Charlie Dalin et Martin Le Pape approche à grands pas ! Les skippers Macif sont en pleine préparation :  : entre les navigations, les entraînements et le chantier estival des bateaux, les navigateurs sont clairement déjà bien tournés vers cette dernière épreuve de leur calendrier. A un mois du départ du Havre, les deux skippers Macif se livrent sur le parcours de cette édition, les difficultés qu’ils vont rencontrer, leurs objectifs et leurs stratégies respectives pour les atteindre…

 

1e étape / Le Havre – St Brieuc (570 milles nautiques) – « Prépondérante »

Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) : « Partir du Havre sera une grande première pour moi sur la Solitaire et je m’attends à un grand moment. Ce sera ma dernière course en tant que Skipper Macif et sur ce circuit que j’aime beaucoup …. Cette étape sera la plus longue de cette édition, avec 570 milles nautiques, et certainement 4 nuits en mer. Ce sera donc l’étape de toutes les opportunités ou de tous les dangers ! Mon objectif sera d’être dans le bon wagon car il y a de grande chance qu’une partie de la flotte soit rapidement décrochée avec de nombreux passages à niveaux potentiels. Les coefficients de marée seront très importants… ce sera du sérieux ! »

Martin Le Pape (Skipper Macif 2017) : « Cette 1e étape est une classique, avec de la navigation côtière dans le courant et au raz des cailloux. Nous avons bien révisé nos gammes en participant aux deux épreuves d’avant-saison en Normandie. Il faudra être lucide dès le départ pour ne pas se faire décrocher et rester dans le paquet des leaders. »


2e étape / St Brieuc – Ria de Muro- Noia (520 milles nautiques) – « Hauturière »

Charlie : « On part vers l’inconnu ! J’aime cette étape car nous aurons une grande section de 370 milles nautiques très ouverte tactiquement entre les côtes bretonnes et le Cap Finisterre, avec un grand bord de large. »

Martin : « Cette étape sera très dépendante des conditions météo que nous aurons, surtout la traversée du Golfe de Gascogne et le passage du Cap Finisterre. Ce sont des zones très ventées où nous pourrions vraiment subir les conditions. »


3e étape / Ria de Muros Noia – St Gilles Croix de Voie (440 miles nautiques) – « Physique »

Charlie : « Nous devrions une nouvelle fois passer 3 nuits en mer sur cette étape. Le passage du Cap Finisterre pourrait être très physique au début, notamment si nous avons un temps estival avec de multiples transitions à gérer. Ça peut être une étape très physique ! »

Martin : « Plus on avancera dans cette Solitaire, moins nous aurons de temps de récupération entre les étapes. Il faudra être vigilant sur son sommeil car l’organisme commencera à fatiguer. La météo dictera aussi l’étape ! Pour rappel, lors du passage du Cap Finisterre en 2015, les conditions de vent et de mer avaient été tellement fortes que  l’étape avait tout simplement été annulée ! »


Etape 4 : St Gilles Croix de Vie – St Gilles Croix de Vie / 165 mn – « Sprint »

Martin : « Cette étape sprint, par expérience, est souvent piégeuse car même si elle est courte, elle est très intense ! On ne dort pas du tout pendant 24 heures et nous sommes tous très fatigués après 3 étapes. En revanche, c’est un format qui m’a toujours bien réussi et que je trouve très intéressant. »

Charlie : « Nous aurons eu 24 heures de récupération de 3 nuits en mer, pour enchainer sur un sprint de 24 heures… En rythme, ça s’accélère ! Sur ce parcours, on peut avoir des difficultés à passer en quittant notamment le plateau de Rochebonne… tout dépendra des conditions mais sur le papier, ce sera difficile de faire un réel écart au temps sur cette étape. Ça se jouera certainement à l’état de forme … »


Le critère de cette édition 2018 : des nuits plus longues 

Charlie : « Nous aurons des nuits de 10 heures, clairement plus longues que lors des précédentes éditions de la Solitaire du Figaro organisées au moins de juin. Nous avons beau nous préparer, nous serons forcément un peu surpris. Les dernières nuits nous paraitront longue car nous aurons eu peu d’opportunité de dormir avant. Il faudra bien identifier en amont les moments importants de l’étape, bien préparer cette navigation pour justement déceler les périodes charnières propices au repos. »

Martin : « Nous ne pourrons pas vraiment préparer notre organisme à ces nuits plus longues que nous aurons en août. Trouver le bon curseur et bien récupérer pendant les étapes sera donc  important. Je pense réellement que celui qui remportera la Solitaire du Figaro n’est pas celui qui aura dormi le plus, mais celui qui aura dormi au meilleur moment !  »

 

Quels sont vos objectifs et quelle stratégie mettrez-vous en place sur cette Solitaire pour les atteindre ?

Charlie : « Je veux la gagner ! Et ainsi finir sur une excellente note cette dernière épreuve à tous niveaux ! Ma stratégie est d’être dans le bon paquet dès le départ, notamment sur les deux premières étapes. Figurer dans le paquet de tête, à quelques minutes du leader, afin d’être dans une dynamique positive pour la deuxième partie de l’épreuve. Cela éviterait de devoir être trop à l’attaque et être l’auteur d’options dangereuses pour combler du retard. »

Martin : « J’ai revisité mes objectifs et ma façon d’aborder les choses depuis mon démâtage en début de saison. La progression prime par rapport aux résultats. Je suis serein et navigue beaucoup plus relâché. J’ai l’intention de profiter de cette Solitaire, en naviguant à mon niveau. Ma stratégie est simple : faire avancer le bateau le plus vite possible, toujours figurer dans le bon paquet sans prendre trop de temps de retard. Cette philosophie me donne clairement l’opportunité de remplir mon objectif de finir dans les 10 premiers du classement général. »

Partager l'article

19 octobre 2018

Le Skipper Macif 2019 est …..

A l’issue de la semaine de sélection organisée en collaboration avec le Pôle Finistère Course au Large de Port-la-Forêt, le jury Skipper Macif, présidé par Jean-Bernard Le Boucher, directeur...

Lire la suite

2 octobre 2018

Les candidats retenus pour la sélection Skipper Macif 2019 ! Qui succédera à Charlie Dalin ?

Ce lundi 1er octobre, les membres du jury ont examiné les candidatures reçues dans le cadre de la sélection du...

Lire la suite

17 septembre 2018

[VIDEO] Dénouement heureux pour les skippers Macif !

La Solitaire URGO Le Figaro des deux skippers Macif s'est achevée sur les superbes 3e et 7e places de Charlie Dalin et...

Lire la suite