Haut de page

Les explications sur le démâtage de Skipper Macif sur la Transat AG2R La Mondiale

Rappel des faits :  A 06h22 ce mercredi 25 avril, Martin Le Pape et Yoann Richomme à bord de Skipper Macif, ont contacté la Direction de course de la Transat AG2R LA MONDIALE pour leur annoncer le démâtage de leur Figaro Bénéteau peu avant 6h00, au large des côtes portugaises.

Les conditions de vent et de mer étaient fortes au moment du démâtage, avec des rafales de vent de plus de 40 nœuds et une houle de 3 à 4 mètres. L’équipage va bien. Après avoir sécurisé le bateau, les deux skippers ont mis le cap vers Porto au moteur, distant de 40 milles nautiques, qu’ils devraient atteindre vers 15h cet après-midi.

 

Réactions de Yoann Richomme, co-skipper, et de Martin Le Pape, Skipper Macif 2017 : 
« Nous étions sous petit-spi et nous venions de prendre un ris dans la grand-voile*. Il y avait 35 nœuds, avec des rafales à plus de 40. C’était vraiment fort et nous avons rarement fait un bord comme ça. Nous avons fait un planté dans une vague, pas plus grosse qu’une autre et le mât a continué à partir sur l’avant. C’est alors que la tête de mât a cassé net. Nous n’avons pas fait d’erreur, nous naviguions en toute sécurité mais la tête de mât devait avoir une faiblesse. Nous pourrons analyser tout cela à terre sachant que nous avons la pièce entre les mains ! En revanche, nous avons dû larguer le tube du mât. Cela devenait trop dangereux avec les à-coups du bateau. Nous avons réussi à récupérer tout le reste : bôme, grand-voile, solent, afficheurs. Nous sommes clairement abattus, et très fatigués. Cela nous a pris beaucoup de temps et d’énergie de sécuriser le bateau. Nous faisons désormais route au moteur vers Porto, que l’on devrait atteindre vers 15h (HF) cet après-midi. »

* prendre un ris : réduire la surface de toile de la grand-voile

Jean-Bernard Le Boucher, Directeur des Activités Mer du Groupe Macif :
« C’est avec tristesse que nous avons appris ce matin le démâtage de Skipper Macif sur la Transat AG2R La Mondiale. Le groupe Macif adresse tout son soutien à Martin et Yoann, qui nourrissaient de hautes ambitions sur cette transatlantique. Nous mettons désormais tout en œuvre pour aller les accueillir au Portugal et ramener le bateau rapidement en Bretagne. Nous restons soudés et sommes déjà en ordre de marche pour que Martin puisse prendre le temps de se reposer, pour sereinement aborder la suite de sa saison. »

 

Toute l’équipe Skipper Macif est mobilisée pour le rapatriement du Figaro et des marins. Tandis que Roland Ventura, préparateur du bateau, est en route vers Porto, Charlie Dalin et le reste de l’équipe ont déjà tout mis en œuvre pour qu’un nouveau mât soit disponible au retour du bateau de Martin le Pape à Port-la-Forêt.

Plus d’information à l’arrivée des deux skippers à Porto cet après-midi

Partager l'article

19 octobre 2018

Le Skipper Macif 2019 est …..

A l’issue de la semaine de sélection organisée en collaboration avec le Pôle Finistère Course au Large de Port-la-Forêt, le jury Skipper Macif, présidé par Jean-Bernard Le Boucher, directeur...

Lire la suite

2 octobre 2018

Les candidats retenus pour la sélection Skipper Macif 2019 ! Qui succédera à Charlie Dalin ?

Ce lundi 1er octobre, les membres du jury ont examiné les candidatures reçues dans le cadre de la sélection du...

Lire la suite

17 septembre 2018

[VIDEO] Dénouement heureux pour les skippers Macif !

La Solitaire URGO Le Figaro des deux skippers Macif s'est achevée sur les superbes 3e et 7e places de Charlie Dalin et...

Lire la suite