Macif Course au large

Embarquez avec la Macif sur les circuits Figaro Bénéteau et Imoca

Vous êtes ici

Actualités Macif Course au Large

La rentrée Skipper Macif et Macif 60 est dense, une Route du Rhum, des formats de course variés, de quoi donner à François Gabart, Fabien Delahaye et Yoann Richomme toutes les opportunités d’échanger, d’exprimer leurs talents et de peaufiner leurs savoir-faire.

Changement de programme aujourd’hui pour les concurrents de la Lorient-Horta Solo qui évoluent désormais au près serré. A quelques 800 milles de l’arrivée, les 18 skippers encore en course naviguent plutôt groupés, à l’exception de Gildas Morvan qui pointe à 20 milles au sud du paquet.

Le calme avant le gros temps

Les spis sont bel et bien rangés à bord des Figaro Bénéteau et c'est désormais sur une mer plate et un vent n'excédant pas les 10 nœuds que la flotte de la Lorient Horta Solo progresse en direction du front. Pointant actuellement 6e et 18e, Fabien et Yoann profitent des conditions clémentes pour se reposer, avant l’arrivée du vent fort prévue dans la journée. Joint ce matin, Fabien nous fait un état de la situation :

Partis hier à 15h d'Horta dans d'excellentes conditions (Yoann prenait le meilleur départ et menait rapidement la flotte vers le large), les deux skippers Macif se réveillent ce samedi matin en 7e et 8e position sur les 18 concurrents encore engagés sur cette 2e étape de la Lorient Horta Solo.

De sport et d’aventure…

Le bon sens marin aura donc prévalu le 8 septembre dernier quand, après moult concertations, marins et direction de course décidaient d'annuler la première étape de la Lorient Horta Solo, afin de permettre aux 18 solitaires encore en course de rejoindre Horta aux Açores en configuration la plus sécurisée possible.

C’est dans la journée du dimanche 14 septembre que les 18 figaros encore engagés sur la Lorient Horta  Solo sont enfin arrivés aux Açores, après 2 jours de course et 5 jours de convoyage. Ballotés pendant les deux derniers jours dans la fameuse dépression, sous voilure réduite, Yoann et Fabien étaient pressés d’arriver à Horta et de mettre pied à terre. Pour le préparateur des deux Figaro Bénéteau, Guillaume Farsy, cette arrivée avait un goût d’inédit. Explications.

Pages

Encouragez-les

Inscrivez-vous à la newsletter
twitter
Petit changement de programme, pas de direct pr , retrouvez son itw ds les journaux des sports http://t.co/jfrN6yZOu5
twitter
Délibération du jury en cours. et y vont de leurs pronostics... #stand-by #pression http://t.co/v5Ib9OiQ1c