Macif Course au large

Suivez l’aventure des Skippers Macif sur les courses au large les plus prestigieuses. (Classe Figaro Bénéteau, trimaran MACIF)

Vous êtes ici

Skipper Macif : un duo motivé fin prêt à prendre le départ du Tour de Bretagne

Une vingtaine de jours s’est écoulée depuis la fin de la Solitaire URGO le Figaro à Dieppe, que Charlie Dalin et Martin Le Pape ont terminée respectivement 3e et 17e au classement général. De retour à Port-la-Forêt, après ces trois semaines de compétition, les deux skippers Macif, reposés et détendus, reviennent sur les faits marquants de cette édition 2017 en analysant leurs résultats, et se projettent sur la suite de la saison du circuit Figaro Bénéteau 2.

1 700 milles nautiques (3 150 kilomètres) répartis sur 4 étapes et avalés en 3 semaines… cela laisse forcément quelques traces ! Endurance, complexité technique et difficulté font de la Solitaire URGO le Figaro la plus belle course du circuit mais les skippers Macif ne cachent pas leur plaisir de revenir à leur vie de terrien. Tandis que Martin Le Pape refait le plein d’activités sportives, comme du surf, du footing ou encore de la chasse sous-marine, Charlie Dalin se concentre sur les travaux de sa future maison. Entre un aller-retour au Havre, sa ville d’origine, dans le cadre des festivités des 500 ans de la Ville, le Skipper Macif 2015 enchaîne également les navigations en Moth à foils. « C’est important de faire une pause, de penser à autre chose, tout en étant actif. Tout le début de saison a été consacré à cet objectif majeur qu’était la Solitaire URGO Le Figaro et nous pouvons désormais relâcher la pression » confie-t-il. Ce moment leur permet aussi de réfléchir sur leurs résultats et sur les performances réalisées sur cette édition 2017 de la Solitaire URGO Le Figaro. 

Charlie Dalin, l’abonné au podium de la Solitaire URGO Le Figaro !

Vainqueur de la dernière et plus longue étape entre Concarneau et Dieppe, constant et toujours aux avant-postes depuis le départ de Bordeaux, Charlie se classe 3e de cette édition 2017 et monte pour la 4e année consécutive sur le podium de la Solitaire URGO Le Figaro. Une performance que seul Jean Le Cam a déjà réalisée aux débuts des années 1990. C’est une réelle satisfaction pour Charlie : « Ces bons résultats successifs sont une preuve de ma régularité sur ce circuit qui est un des plus exigeants de la course au large en solitaire. Je suis surtout très content d’avoir remporté cette dernière étape. Après les deux premières épreuves de la saison que j’ai remportées, cela m’amène à 50% de victoires sur les courses de plus de 24 heures. C’est un chiffre qui me convient ! » 

Une Solitaire charnière pour Martin le Pape

Dès l’arrivée de la 1e étape à Gijón, Martin savait que ses objectifs de départ étaient quasi inatteignables. Victime d’un problème de pilote automatique, l’obligeant à la veille permanente au poste de barre pendant plusieurs jours dans un vent très soutenu, Martin terminait 19e en Espagne, à 2 heures et 30 minutes leader. Malgré la déception, Martin, Skipper Macif 2017 a réussi à se remobiliser et à montrer tout son potentiel sur la suite de l’épreuve. « J’ai digéré ma place de 17e au général et sépare le classement par étapes. En discutant avec les autres, notamment les experts du milieu et certains coureurs, je m’aperçois que j’ai réalisé une belle course. Cette Solitaire a été charnière pour moi. Après trois belles étapes, j’ai réussi à naviguer aux avant-postes, même dans le top 3. Elle est ‘ratée’ au niveau des résultats mais réussie au niveau de l’apprentissage. J’avais des craintes sur la manière dont ma marge de progression allait être perçue et suis très rassuré. C’est important de se savoir dans une bonne équipe, à la Macif comme à Port-la-Forêt, et ils peuvent compter sur moi pour les prochaines épreuves ! »

Un binôme au top pour le Tour de Bretagne à la voile 

Après un mois de chantier d’été hors d’eau supervisé par Arnaud Herbert, les deux Figaro Bénéteau seront remis à l’eau le 24 juillet. Ce sera à bord du monotype de Charlie que les deux skippers reprendront les entraînements, en vue du Tour de Bretagne à la voile du 25 août au 2 septembre entre St Malo et Piriac-sur-Mer. « Nous avons prévu de faire quelques navigations ensemble et le convoyage vers St Malo, afin de mettre en place notre organisation à bord et bien caler les manœuvres. La performance réside dans l’osmose entre les deux marins. Le plateau et le parcours s’annoncent intéressants et ce sera de la course pure, où nous pourrons pousser les manœuvres et la stratégie plus loin qu’en solitaire. Ça va être intéressant ! » concluent les deux skippers.

Le parcours du Tour de Bretagne 2017

Saint-Malo 
26 août : départ vers Lézardrieux

Lézardrieux
26 août : arrivée des concurrents
27 août : tour de l’île de Bréhat
28 août : départ vers Camaret-sur-mer

Camaret sur Mer
29 août : arrivée des concurrents
30 août : départ vers Larmor Plage

Larmor Plage
30 août : arrivée des concurrents
31 août : Tour de l’île de Groix
1er septembre : départ vers la Baie de Quiberon

Baie de Quiberon
1er septembre : arrivée des concurrents
02 septembre : départ vers Piriac sur Mer

Piriac sur Mer
02 septembre : arrivée des concurrents et remise des prix

Inscrivez-vous à la newsletter
twitter
🛠⚓️Chantier d’été pour le #trimaranMACIF : objectif tour du monde en solitaire ! ⚓️🛠http://t.co/lpRrR7quNDhttp://t.co/mAtlmCxxOS
« Une expérience enrichissante ! » G. Combescure évoque l'aller-retour sur l’Atlantique à bord du #trimaranMACIF.… http://t.co/DLgkswFKr3
twitter
📸 Voilà le Figaro Beneteau 3, monotype qui sera utilisé sur le circuit par les à partir de 2019 👏👍⛵… http://t.co/udR81c9egI
⛵️Analyses post de et motivés à prendre le départ du 👬:… http://t.co/XBOJMyEw6P